Paris Match Belgique

Avec les Obama en Provence

obama provence

Barack Obama, avant un dîner en famille au restaurant étoilé de l'hôtel La Mirande. | © PHOTOPQR/LE DAUPHINE ; CHRISTOPHE AGOSTINIS

Politique

Quelques jours après l’anniversaire du D-day, l’ancien président Barack Obama est arrivé pour passer des vacances près d’Avignon avec tout un bataillon d’amis.

D’après un article Paris Match France de Pauline Lallement

Dans les ruelles d’Avignon, un cortège de huit voitures noires suit une Chevrolet, modèle Suburban blindé. Obama n’a plus droit à « The Beast » (la bête), le véhicule présidentiel, mais son mastodonte n’est pas mal non plus. Il ne passe pas inaperçu dans la cité médiévale. Ce n’est, d’ailleurs, pas l’objectif. Le Secret Service écarte les passants pendant que les renforts français de la brigade anti-criminalité observent… comme au cinéma. Chemise blanche à manches longues, légèrement retroussées pour l’air décontracté, voici la star : Obama s’avance, sans un regard autour de lui. Son chemin est balisé. Même pendant les vacances, ses voyages respectent un protocole calculé au millimètre. En pleine répétition d’Architecture, la pièce de Pascal Rambert qui, le 4 juillet, ouvrira le Festival dans la cour d’honneur du Palais des Papes, Jacques Weber se retrouve pris dans une scène inattendue et se faufile entre les hommes du président.

obama provence
Dimanche 16 juin. Après une visite au Palais des Papes, dîner en famille au restaurant étoilé de l’hôtel La Mirande. © Laurence Geai.
Michelle Obama (lunettes noires), ex-First lady et reine de Provence. © Laurence Geai

Peu après 19 heures, le Palais est fermé. Pendant près d’un siècle, il a accueilli les papes. Il reçoit à présent Barack, Michelle et leurs filles. La visite est rapide. Elle nécessite d’habitude soixante-quinze minutes, elle est expédiée en moins d’une heure. Le président semble surtout intéressé par la vue. Cherche-t-il à apercevoir l’île de la Barthelasse, au milieu du Rhône, dont il a fait son royaume de passage ? Il apparaît entre les tours crénelées, occupé à prendre une photo, comme tout le monde. Mais il ressort aussitôt. Encore quelques mètres et il entre au restaurant de l’hôtel La Mirande, une étoile au « Guide Michelin ». Le chef, Florent Pietravalle, a le culte des produits de la ferme. Tout ce qu’aime Michelle. On n’en saura pas plus. Le chef glacier explique : « On a signé une clause de confidentialité. »

barack obama
Entre les créneaux d’une tour du Palais des Papes. Non pas un archer mais un ancien président armé de son Smartphone. © Bestimage

Le matin même, les filles Obama sont apparues dans un convoi de seulement trois voitures aux vitres teintées. Elles ont traversé les champs de lavande et de coquelicots, emprunté les routes tortueuses pour se rendre au mythique marché de L’Isle-sur-la-Sorgue. Malia, port altier et jambes infinies, en mini-short et Dr. Martens, déambule avec Sasha, bob vissé sur le crâne. En chaperons : Konrad Ng – le mari de Maya, demi-sœur de Barack – et Michael S. Smith, décorateur américain. Malia semble plus attirée par les lunettes bon marché que par les savons provençaux, mais s’attarde devant des barquettes de fraises, poursuivie par le murmure des touristes américains : « There she is ! » (La voilà !).

Lire aussi > La villa louée par les Obama dans le Gard a un charme fou [PHOTOS]

Cette semaine offre une rare occasion de retrouvailles aux Obama : Malia entre en troisième année à Harvard et Sasha termine le lycée. Leurs parents parcourent le monde. Ils reçoivent une quinzaine d’invités, servis par un personnel en short beige et chemise blanche. On a sorti la vaisselle provençale. Au Mas des Poiriers, tout semble neuf, même les casseroles en cuivre. Élégantes tapisseries de la maison Frey, piscine, tennis, buissons taillés à la française… C’est beau comme un tournage à Hollywood. Mais Paul, le chef américain, n’oublie pas de disposer sur le buffet les éléments indispensables au folklore : saucisson et baguette.

malia obama
Sasha et Malia Obama, presque incognito au marché de L’Isle-sur-la-Sorgue, le dimanche 16 juin. © Laurence Geai
malia obama
Pas de folies pour l’aînée des filles Obama, une simple barquette de fraises. © Laurence Geai

La bâtisse a été achetée en 2015 par une richissime famille du Connecticut. Eric Varvel est un haut dirigeant du Crédit suisse ; Shauna, sa femme, s’occupe de la propriété et des dîners de bienfaisance. Les voisins les voient peu, et Shauna ne se répand pas sur le pedigree de ses « invités » prestigieux. Sur sa page Facebook, elle est plus loquace. On comprend que, dans sa vie, seuls comptent sa famille et la politique ; elle ne cache pas qu’en 2012 elle voulait voter pour l’adversaire de Barack, le républicain Mitt Romney. Sans rancune. Pour 55 000 euros la semaine, les sept chambres ont été réservées par les Obama. Sa pension d’ex-chef d’Etat serait un peu juste, elle s’élève seulement à 200 000 dollars par an ; mais sa fondation facture chacune de ses conférences 400 000 dollars. Sans parler des records atteints par Devenir, les Mémoires de Michelle. À quoi s’ajoutent les contrats du couple : ils sont désormais producteurs pour Netflix (50 millions de dollars) et Spotify. À 57 ans, le retraité le plus célèbre d’Amérique peut voir l’avenir sereinement.

 

View this post on Instagram

 

Thanks @nadiameli for capturing our French house so beautifully 💙 . . #provence #lemasdespoiriers

A post shared by Le Mas des Poiriers (@provencepoiriers) on

 

View this post on Instagram

 

Déjeuner au jardin 🍴🌿 As captured by @annstreetstudio 💗

A post shared by Le Mas des Poiriers (@provencepoiriers) on

CIM Internet