Paris Match Belgique

Pourquoi Poutine interdit les vols vers la Géorgie

poutine

Vladimir Poutine, le 20 juin 2019. | © Yuri KADOBNOV / AFP

Politique

Alors que la population géorgienne manifeste depuis deux jours contre l’intervention d’un député russe au Parlement, la Russie interdit à ses compagnies aériennes de voler vers son pays voisin.

Jusqu’à 10 000 personnes s’étaient réunies jeudi devant le Parlement pour protester contre l’intervention d’un député du Parti communiste russe, Sergueï Gavrilov. Sa présence dans l’hémicycle, dans le cadre d’une réunion internationale sur l’orthodoxie, a choqué dans un pays où beaucoup considèrent que la Russie occupe une partie du territoire. Ces violents affrontements entre la police et les manifestants ont fait 240 blessés – dont 160 manifestants et 80 policiers – et mené à 305 arrestations.

Lire aussi > Quand Vladimir Poutine s’en va-t-en en guerre contre le rap

Au lendemain de ces violents heurts, Vladimir Poutine a signé un décret pour interdire aux compagnies aériennes russes de se rendre en Géorgie. « À partir du 8 juillet 2019, les compagnies aériennes russes ont temporairement l’interdiction d’effectuer des vols du territoire de la Fédération russe vers le territoire de la Géorgie ».

« Provocation anti-russe »

Cette suspension marque une forte escalade dans les tensions entre la Russie et la Géorgie, selon Slate. En interdisant les vols vers son pays voisin, Poutine cherche à faire pression sur l’économie géorgienne. L’année dernière, plus de 1,4 million de Russes se sont rendus en Géorgie, où le secteur touristique représente 7,6% du PIB. Selon Poutine, cette mesure est nécessaire pour « protéger la sécurité nationale de la Fédération de Russie », face à ce que le Kremlin a qualifié de « provocation anti-russe ».

CIM Internet