Paris Match Belgique

Comment Michael Moore veut convaincre Michelle Obama de se présenter pour 2020

obama

Michelle Obama, le 17 avril 2019. | © Remko de Waal / ANP / AFP

Politique

Le réalisateur américain Michael Moore pense que l’ex-First Lady « écraserait » Donald Trump lors de l’élection présidentielle de 2020.

Malgré son refus catégorique, certains Américains veulent toujours y croire. Michael Moore, le premier. Le réalisateur américain pense qu’il existe un seul candidat qui serait capable d' »écraser » Donald Trump à la prochaine élection présidentielle, l’année prochaine. « Son nom de famille rime avec Obama », a-t-il plaisanté au micro de MSNBC mercredi soir. « En fait, c’est Obama, Michelle Obama. » Pour convaincre l’ex-Première dame des États-Unis, l’ennemi du camp républicain a une stratégie.

Lire aussi > Michelle Obama, la femme la plus admirée aux États-Unis

Obama for President

Le cinéaste engagé qui avait prédit la victoire de Trump en 2016 explique que battre l’actuel président américain ne sera pas suffisant. Après tout, son adversaire Hillary Clinton avait récolté 2 millions de voix supplémentaires lors du scrutin présidentiel du 8 novembre. Mais la Démocrate était loin derrière le milliardaire en nombre de grands électeurs.

« La seule façon d’écarter Trump est de l’écraser, a déclaré Michael Moore. Et c’est la question qui doit être posée : qui peut écraser Trump ? » Sa réponse : Michelle Obama. « Elle le battrait. Elle le battrait dans les débats », a-t-il poursuivi, soulignant qu’« il ne pourrait pas l’intimider, il ne pourrait pas la surnommer ». Militante, entre autres, pour la santé et l’éducation des jeunes filles, la femme de Barack Obama sait parler aux foules, et rassembler les Américains. La preuve lorsqu’elle remplit des salles de milliers de personnes pour promouvoir son autobiographie Becoming. « Elle s’empare de la scène, elle est si puissante et si douée », observe le réalisateur de Fahrenheit 11/9.

Lire aussi > Quand Michelle Obama donne des conseils sur la maternité à Meghan Markle

Zéro chance

À plusieurs reprises, Michelle Obama a refusé de se présenter. Mais Michael Moore pense qu’elle peut changer d’avis. « Est-ce que quelqu’un lui a déjà demandé ? Je pense que si on lui demande : ‘Désolé pour ça, mais nous devons revenir à vous. Vous devez revenir à la Maison-Blanche, votre pays a besoin de vous’. Si on lui demande de servir son pays, je pense qu’elle accepterait. »

Cette demande – peut-être pas formulée de cette manière – a été maintes fois effectuée. Sans succès. « Il n’y aucune chance », déclarait encore l’ex-First Lady au magazine The National dans son numéro de Août-Septembre 2019. « Il y a tellement de façons d’améliorer ce pays et de construire un monde meilleur. Je continue à en faire beaucoup, de travailler avec les jeunes à aider les familles à mener une vie plus saine. Mais s’asseoir derrière le bureau dans le Bureau ovale ne sera jamais l’un d’eux. Ce n’est tout simplement pas pour moi. »

CIM Internet