Paris Match Belgique

« Tu es belle Brigitte » : La tendre dédicace à Brigitte Macron qui dénonce l’âgisme

brigitte macron

Brigitte Macron, le 22 août 2019. | © Christian Liewig/ABACAPRESS.COM

Politique

Récemment attaquée sur son physique par les responsables politiques brésiliens, Brigitte Macron reçoit désormais le soutien de ses compatriotes.

Elle trône sur le Pont des Barris de Périgueux, en France. Dimanche, une banderole noire est apparue dans la commune de Dordogne, adressant un message tout particulier à Brigitte Macron. « Tu es belle Brigitte », lit-on sur l’imposante bannière rapidement repérée par les périgourdins. À l’origine de cette tendre dédicace, deux artistes – que l’on croyait d’abord être de simples admirateurs secrets – ont souhaité prendre la défense de leur Première dame, récemment insultée par plusieurs responsables politiques brésiliens, dont le président Jair Bolsonaro.

Solidarité face aux insultes

Jeudi dernier, le ministre brésilien de l’Économie Paulo Guedes avait indigné la classe politique française en déclarant : « Cette femme [Brigitte Macron, ndlr] est vraiment moche ». Défendue par de Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Dupont-Aignan, Valérie Pécresse ainsi que par sa propre fille Tiphaine Auzière, l’épouse d’Emmanuel Macron reçoit désormais le soutien de ses compatriotes.

« Répondre à la connerie » du président brésilien

Interrogés par France Bleu Périgord, les auteurs de la banderoles expliquent leur démarche qui « dépasse complètement la politique ». Ceux qui se font appeler ADNX et Klemere dénoncent « une attaque contre une femme, notamment sur son âge ». « On trouve que c’est complètement honteux. C’est de l’âgisme, une nouvelle forme de racisme », poursuivent-ils. « Bolsonaro, c’est l’archétype du macho autoritaire. On cherche à dé-normaliser le machisme et les travers de la société en général. C’était l’occasion », confient-ils sur leur démarche artistique, justifiant leur choix d’afficher leur message sur un pont. « Le pont, c’est fait pour réunir les gens. Notre message a la même vocation. »

Lire aussi > Brigitte Macron, toujours au contact

En août dernier, en pleine tension avec son homologue français Emmanuel Macron, le président Jair Bolsonaro avait attaqué la femme d’Emmanuel Macron sur son physique. Face aux propos misogynes tenus à l’encontre de sa mère, Tiphaine Auzière a récemment pris la parole sur Twitter pour dénoncer le sexisme en politique. « Nous sommes en 2019 et des responsables politiques ciblent une femme publique sur son physique », déplorait-elle dans une vidéo partagée le 6 septembre dernier. « La femme est l’avenir de l’homme. (…) Réagissons, investissons-nous dans nos familles, dans nos entreprises et dans les urnes pour que tous ensemble on balance nos misos [misogynes] », lâchait-elle.

CIM Internet