Paris Match Belgique

Turquie : Les putschistes, des terroristes comme les autres

Une photo de Fethullah Gülen brûlée par les supporters d'Erdogan, en juillet dernier. | © AFP PHOTO / OZAN KOSE

Politique

Le président Erdogan continue sa rafle des soutiens du dissident Gülen. Au total, déjà 47 000 partisans ont été arrêtés pour terrorisme, contre 77 membres de l’EI.

Les forces de sécurité turque ont mis en une semaine 1 686 personnes sous les verrous pour des liens présumés avec des organisations terroristes, indique lundi le ministère turc de l’Intérieur. Le ministère a précisé que 570 de ces détenus étaient soupçonnés de liens avec les combattants kurdes et que 963 sont accusés d’être proches du prédicateur Fethullah Gülen, que le régime turc accuse d’être à l’origine du coup d’État manqué de juillet dernier.

©AFP PHOTO / DIMITAR DILKOFF – La Grande assemblée nationale d’Ankara, après le coup d’état raté du 15 juillet.

À l’issue de ce putsch manqué, le président Recep Tayyip Erdogan avait lancé une opération de répression de très grande ampleur, concernant des civils, des membres des forces de sécurité, de la justice ou de l’armée et de l’opposition politique.

Quelque 47 000 personnes ont été arrêtées en Turquie pour leurs liens présumés avec M. Gulen et 10 000 ont été jetées en prison, soupçonnées d’être proches de la cause kurde.

Selon le ministère de l’Intérieur, 77 individus accusés d’être membre de l’EI sont également détenus.

Avec Belga

CIM Internet