Paris Match Belgique

La nouvelle attaque de Donald Trump contre Joe Biden

trump

Donald Trump. | © ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP

Politique

Donald Trump a lancé de nouvelles accusations non-vérifiées à l’encontre du démocrate Joe Biden, qui cherche à relancer sa campagne.

Donald Trump s’est emporté dimanche contre Joe Biden, lançant de nouvelles accusations non vérifiées contre le favori de la primaire démocrate et affirmant qu’il devrait renoncer à sa campagne, alors même que l’ancien vice-président tente de passer à la contre-offensive. « La famille Biden a été achetée, point à la ligne », a ainsi tweeté le président républicain.

Ses soupçons sont au coeur de l’explosive affaire ukrainienne, qui vaut à Donald Trump une procédure de destitution initiée par ses adversaires démocrates. Le président américain avait en effet demandé le 25 juillet à son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky de l’aider à rassembler des informations compromettantes sur Joe Biden, qui caracolait en tête des sondages pour l’investiture démocrate.

Lire aussi > Ukraine, Russie et dissimulations : Révélations délicates pour Trump

« Et au fait, j’ADORERAIS me présenter contre Joe Biden », a ajouté le milliardaire sur Twitter. Mais « Joe l’Endormi ne va pas arriver jusqu’à la ligne de départ (…). Joe devrait laisser tomber ».

Davantage réactif après être resté plus en retrait aux débuts de l’affaire ukrainienne, Joe Biden a accusé dimanche Donald Trump sur Twitter d’avoir « demandé à un gouvernement étranger d’inventer des mensonges » sur lui. Et son équipe de campagne a rapidement ironisé sur les tweets du président. « Donald Trump sait ce que plus de 70 sondages – y compris ses (sondages) internes – ont démontré : Joe Biden battrait ce menteur pathologique à plates coutures » s’il était qualifié pour le défier lors de la présidentielle de novembre 2020, a réagi un responsable de son équipe, Andrew Bates. « Il est curieux que Donald Trump affirme qu’il ‘adorerait’ se mesurer à Joe Biden, alors qu’il vient de pousser son gouvernement dans le fossé en essayant d’intimider un pays étranger pour qu’il répande une théorie du complot entièrement démentie concernant le vice-président », a-t-il ajouté, dans des commentaires.

Lire aussi > Donald Trump a sollicité l’aide de l’Australie pour discréditer l’enquête Mueller

« Vous ne me détruirez pas »

Samedi soir, Joe Biden avait offert sa réponse la plus vigoureuse faite à ce jour, dans une tribune publiée par le Washington Post. « Chaque jour, même à chaque heure apparemment, on découvre plus de preuves révélant que le président Trump abuse des pouvoirs de sa présidence et est absolument inapte » à occuper ses fonctions, accuse-t-il. Et de lancer un message à « Trump ainsi qu’à ceux qui permettent ces abus de pouvoir, et à tous les lobbies qui financent ses attaques contre moi: sachez que je ne vais pas disparaître. Vous ne me détruirez pas et vous ne détruirez pas ma famille ». « Et une fois venu novembre 2020, j’ai l’intention de vous battre à plates coutures », promet Joe Biden.

Avec Belga

CIM Internet