Paris Match Belgique

Donald Trump appelle accidentellement à sa propre destitution

donald trump

Donald Trump. | © SAUL LOEB / AFP

Politique

Sur Twitter, Donald Trump a littéralement appelé à destituer le président américain. Soit lui-même… Et de nombreux internautes approuvent.

L’orthographe est très importante, et le dernier tweet de Donald Trump le prouve. À une lettre près, le sens d’une phrase peut totalement changer. Le président américain l’a appris à ses dépens mardi sur son réseau social favori. Après s’être félicité en lettres capitales des niveaux « historiques » du revenu moyen des ménages et du chômage, le locataire de la Maison Blanche, en pleine procédure de destitution, a terminé son message par : « Impeach the Pres », soit « Destituez le président ! »

Lire aussi > Donald Trump imite un orgasme en plein meeting (et le malaise est total)

Le milliardaire voulait bien sûr s’adresser à la « presse ». Mais le « s » manquant fait toute la différence. Pour le plus grand plaisir de ses opposants.

Bien d’accord

Donald Trump viendrait-il d’appeler à sa propre destitution ? Accidentellement, oui. Sur Twitter, les internautes n’y ont pas cru leurs yeux et s’étonnent d’être pour la première fois d’accord avec le président des États-Unis. « J’ai vu une capture d’écran de ce tweet et j’ai dû vérifier par moi-même (et capturer ma propre capture d’écran). Effectivement, il a tweeté ‘Destituez le président’. C’est la première fois que je suis entièrement d’accord avec lui », a écrit un internaute.

Lire aussi > « La Russie, la Chine ou Napoléon Bonaparte » peuvent bien aider les Kurdes, selon Trump

Ce n’est pas la première fois que Donald trump commet des fautes de frappe sur Twitter. Sa plus connue reste sans aucun doute son énigmatique « covfeve » en 2017. La boulette était rapidement devenue virale.

CIM Internet