Paris Match Belgique

Trump promet de construire un mur dans le Colorado, État qui se situe à … 600 km du Mexique

trump

Donald Trump le 21 octobre dernier. | © Brendan Smialowski / AFP.

Politique

« Nous allons construire un mur magnifique, un grand mur qui fonctionne vraiment où vous ne pouvez passer ni par-dessus ni par-dessous ».

Donald Trump n’en est plus à une gaffe près. Lorsqu’un jour le président américain appelle accidentellement à sa propre destitution sur Twitter, l’autre il choque par sa vulgarité en imitant un orgasme en plein meeting. Mais cette fois, le milliardaire fait encore plus fort.

Lire aussi > Kim Jong-un et Netflix : Donald Trump s’en prend (encore) à Barack Obama

Ovationné par le public

En meeting à Pittsburgh, et dans sa course ahurissante à la lutte contre l’immigration clandestine, le chef du Bureau ovale a promis mercredi de construire un mur dans le Colorado. Problème, cet État du centre des Etats-Unis, situé entre l’Utah et le Kansas, n’est pas frontalier avec le Mexique. Pire, il se situe à quelques 600 km de la frontière.

« Vous savez pourquoi nous allons gagner au Nouveau Mexique ? Parce qu’il veulent la sécurité aux frontières », a lancé le président américain depuis Pittsburgh. « Et nous construisons un mur à la frontière du Nouveau Mexique, et nous construisons un mur dans le Colorado », a-t-il poursuivi, promettant « un mur magnifique, un grand mur qui fonctionne vraiment où vous ne pouvez passer ni par-dessus ni par-dessous ».

« Nous construisons un mur au Texas, et nous ne construisons pas de mur dans le Kansas mais ils bénéficieront des murs que je viens de mentionner », a-t-il encore dit, ovationné par un public qui avait l’air d’aussi mal connaître sa géographie que son président.

Lire aussi > Bientôt une mini-série sur Donald Trump et James Comey

Promesse phare de la campagne 2016 du magnat de l’immobilier, la construction du mur peine à se concrétiser, le Congrès refusant de débloquer les fonds nécessaires à son financement.

Belga

CIM Internet