Paris Match Belgique

« Rends l’argent » : l’accueil très chaleureux de François Fillon en visite chez Deezer

Des salariés de Deezer n'ont pas pu s'empêcher de troller Fillon. | © AFP PHOTO / Lionel BONAVENTURE

Politique

Initialement attendu dans les locaux de l’École 42, François Fillon a finalement préféré se rendre dans ceux de la célèbre plateforme musicale Deezer… sans s’attendre à l’accueil qui lui serait réservé.

Décidément, on le poursuit avec un seul est « mème » message : « Rends l’argent ». À quatre jours du premier tour, François Fillon s’est (encore) fait troller.

Intimidé par certaines menaces, le candidat de la droite a annulé en dernière minute sa visite prévue ce matin dans une école d’informatique. Certains étudiants de l’École 42 – du business man Xavier Niel – avaient effectivement affiché la volonté de perturber la visite de l’ancien Premier ministre. Au programme : des photos de Penelope Fillon sur tous les écrans des salles de classe, des messages « Rends l’argent » affichés en grand sur le portique d’accueil et même un potentiel nouveau lancer de farine.

Fillon : « candidat du numérique »

Prenant peur face aux risques qu’il encourait, le candidat des Républicains à la Présidentielle a justifié son faux-plan par de classiques « raisons de sécurité ». Afin d’éviter l’humiliation en direct, il a préféré une visite plus sécure pour promouvoir son statut de « candidat du numérique ». C’est donc vers les bureaux de Deezer, la start-up française high tech, que François Fillon s’est rétracté pour sa journée de campagne 2.0. Manque de bol, la plateforme de streaming lui a réservé un accueil tout aussi chaleureux que celui qu’on lui redoutait sur les bancs de l’École 42.

Lire aussi : Fillon enfariné à Strasbourg : « J’espère au moins que la farine était française ! » 

Ironie du sort

En compagnie d’Alain Juppé, le candidat enfariné et toujours pas débarrassé de l’affaire Penelope Gate, s’est gentiment fait troller par les salariés de l’entreprise. Alors qu’il était encore dans l’enceinte du bâtiment, le message « Rends l’argent ! » s’est affiché sur plusieurs ordinateurs. Le refrain, bien connu des opposants au candidat, s’est ainsi répandu sur tous les écrans de la boite. Une situation qui a évidemment fait sourire en dépit de tous les efforts de l’équipe de campagne pour éviter un énième trolling sur la place publique…

CIM Internet