Paris Match Belgique

À Hong Kong, ce petit garçon de 12 ans est devenu le plus jeune manifestant poursuivi par la justice

hong kong

Protestation dans le centre de Hong Kong contre les violences faites aux étudiants. | © YE AUNG THU / AFP.

Politique

Si les étudiants forment le contingent le plus important des manifestants pro-démocratie, des enfants participent aussi aux événements de protestation.

Cela fait presque 6 mois que les habitants de Hong Kong descendent dans les rues chaque semaine pour demander plus de démocratie. Le 3 octobre dernier, un garçon de 12 ans avait été surpris en train de tagger des slogans pro-démocratie sur les murs d’un commissariat et d’une station de métro, comme l’explique BBC News aujourd’hui. « Voyous de flics » et « liberté pour Hong Kong », aurait-il peint.

Lire aussi > Hong Kong : Les photos effrayantes des arrestations

Toujours pas d’issue

Un officier de police l’a vu, l’a ensuite suivi et attendu devant son domicile pour le cueillir au petit matin alors que l’enfant partait à l’école en uniforme. Le garçon, dont le nom n’a pas été révélé pour des raisons légales, a reconnu les faits devant la justice. Son avocat a déclaré à l’audience que la nuit passée au poste après son arrestation aurait été « une bonne leçon » et a demandé au juge de « lui donner une seconde chance. Après tout, il n’a que 12 ans ». Le verdict sera connu le 19 décembre.

hong kong
La jeunesse, principale force de la protestation. © DALE DE LA REY / AFP.

Hong Kong est le théâtre depuis le 9 juin de gigantesques manifestations pacifistes contre le gouvernement local pro-Pékin, marquées de façon sporadique par des affrontements violents avec la police. Le mouvement est parti du rejet d’un projet de loi sur les extraditions vers la Chine continentale. La contestation s’est depuis élargie à des exigences plus vastes sur la préservation des acquis démocratiques et des libertés menacés par le voisin chinois.

Lire aussi > « The Revolution Of Our Times », le jeu vidéo (supprimé) sur les manifestations à Hong Kong

Hong Kong est le théâtre depuis le 9 juin de gigantesques manifestations pacifistes contre le gouvernement local pro-Pékin, marquées de façon sporadique par des affrontements violents avec la police. Le mouvement est parti du rejet d’un projet de loi sur les extraditions vers la Chine continentale. Le texte est désormais suspendu, mais la contestation s’est élargie à des exigences plus vastes sur la préservation des acquis démocratiques et des libertés menacés par le voisin chinois.

CIM Internet