Paris Match Belgique

Donald Trump se moque de l’abandon de Kamala Harris, elle lui répond

Kamala Harris

Kamala Harris. | © Nicholas Kamm / AFP

Politique

Kamala Harris a beau avoir abandonné la course à la présidentielle américaine, la sénatrice n’a pas perdu son sens de la répartie.

Après des débuts très remarqués, la sénatrice Kamala Harris, qui voulait devenir la première femme noire présidente des États-Unis, a annoncé mardi qu’elle abandonnait la primaire démocrate, faute de fonds suffisants pour financer sa campagne. Un retrait que Donald Trump n’a pas manqué de relayer sur Twitter. « Dommage, vous allez nous manquer Kamala ! » a ironisé le président américain, entraînant une réponse cinglante de l’intéressée : « Nous vous inquiétez pas, Monsieur le Président. Je vous reverrai à votre procès. »

La course à la présidentielle a beau être finie pour elle, Kamala Harris assure que son combat n’est pas pour autant terminé. « Je continuerai à me battre chaque jour pour les objectifs de cette campagne. Justice pour le peuple. Tout le peuple », déclare-t-elle à ses partisans. « Notre campagne consistait à lutter pour des personnes dont la voix n’a pas été entendue ou trop souvent ignorée. Nous allons continuer ce combat », poursuit-elle avant d’énumérer ses luttes contre la violence armée, contre l’injustice et pour les droits des femmes et des personnes racisées.

Lire aussi > Trudeau, Macron et Johnson se moquent-ils ouvertement de Trump dans cette vidéo ?

C’est donc tout naturellement que l’ex-procureure de Californie continue, avec cette répartie cinglante, son combat contre Donald Trump. En septembre, le parti démocrate, fort de sa majorité à la Chambre des représentants, a lancé une enquête officielle en vue d’une procédure de destitution de Donald Trump aux États-Unis. Le Républicain est soupçonné d’avoir abusé de ses pouvoirs pour nuire à son potentiel rival dans la présidentielle de 2020, Joe Biden. Selon le rapport de la commission parlementaire qui a supervisé les investigations, les enquêteurs ont récemment déclaré avoir rassemblé des « preuves accablantes » de « conduite inappropriée » du président. Une analyse immédiatement réfutée par la Maison Blanche.

Kamala Harris est l’une des plus grandes personnalités à abandonner la primaire démocrate, qui compte désormais 15 candidats en lice. Dans les sondages, la sénatrice âgée de 55 ans venait d’être reléguée à la sixième place par le milliardaire Michael Bloomberg. « Je ne suis pas une milliardaire. Je ne peux pas financer ma propre campagne », a-t-elle justement écrit dans son communiqué à ses supporteurs. « Et alors que la campagne avance, il est devenu de plus en plus difficile de lever l’argent dont nous avons besoin pour nous battre. » 

Lire aussi > La stratégie insolite et coûteuse du milliardaire Michael Bloomberg pour gagner la primaire américaine

CIM Internet