Paris Match Belgique

Sanna Marin, plus jeune dirigeante de la planète et symbole d’une Finlande gérée par des femmes conquérantes

sanna marin

La Finlandaise Sanna Marin a été élue chef du gouvernement. (Helsinki, le 8 décembre 2019) | © AFP.

Politique

Cinq femmes, dont la Première ministre, sont désormais à la tête des partis de la coalition en Finlande. Quatre ont moins de 35 ans. Portrait de la cheffe du gouvernement, qui va diriger le pays pendant quatre ans et symbolise une société finlandaise en avance sur son temps.

Cinq femmes conquérantes au pouvoir. Ce lundi matin, c’est le nouveau visage de la Finlande, et le cliché fait un tabac sur les réseaux sociaux. La première d’entre elles, Sanna Marin (Parti social-démocrate – SPD), fraîchement élue dimanche soir, est la plus jeune Première ministre de l’histoire de son pays.

Ascension fulgurante

À 34 ans, Sanna Marin connaît une trajectoire fulgurante. « Si j’ai rejoint la politique, c’est parce que je veux influencer la façon dont la société perçoit ses citoyens et leurs droits », confie-t-elle sur son site personnel. À la sortie de ses études en sciences de l’administration, la jeune diplômée se porte candidate aux élections municipales de Tampere, deuxième plus grande ville du pays après Helsinki. Élue, la jeune femme intègre le conseil municipal de sa ville, dont elle prendra la présidence une année plus tard et qu’elle dirigera jusqu’en 2017.

Précoce, elle avait été élue en 2014 vice-présidente du Parti social-démocrate, dont elle est un pur produit. Elle explique que ses origines modestes ont contribué à définir son engagement politique : « Je viens d’une famille pauvre, et je n’aurais pas pu m’en sortir et avancer sans l’État-providence et le système éducatif solide que nous avons en Finlande« , cite l’AFP.

Lire aussi > Jacinda Ardern, une première ministre admirée

Hyper connectée, Sanna Marin maîtrise ses réseaux sociaux sur le bout des doigts et communique beaucoup en direct avec le pays. C’est via son compte Instagram qu’elle communiquait la naissance de sa fille Emma, qui vient maintenant se glisser dans les réunions de sa puissante maman.

Égalité, cause LGBTQ+ et écologiste : Trio gagnant

L’autre particularité de Sanna Marin est d’avoir vécu dans une famille « arc-en-ciel » selon ses propres mots, lorsque sa mère a vécu une relation avec une autre femme. « Et cela, bien sûr, modifie ma vision de l’égalité des sexes, l’égalité en général et les droits humains sont donc très importants pour moi », explique-t-elle.

Lire aussi > Les effets positifs du revenu universel en Finlande

La cheffe d’État ajoute à son arc l’écologie, qu’elle considère comme « très importante » et indispensable pour la protection des « générations futures ». Alors qu’elle présidait le Conseil pour le transport, les télécommunications et l’énergie à Bruxelles au début du mois, elle insistait sur l’importance de l’accessibilité aux transports en commun, expliquant que « rendre les transports plus efficaces et à l’épreuve du futur est dans l’intérêt de tout un chacun, et aidera [l’Europe] à atteindre ses objectifs climatiques ».

CIM Internet