Paris Match Belgique

En 2019, Donald Trump a passé un jour sur cinq à parcourir les terrains de golf

donald trump golf

Le président américain est un amoureux de la petite balle blanche. | © BELGA IMAGE.

Politique

Le locataire de la Maison-Blanche doit à coup sûr avoir un swing d’enfer.

« Il a plus joué au golf que certains sur le PGA Tour (la ligue de golf américaine) », disait-il en 2016 à propos de Barack Obama, lui aussi fervent amateur des green de golf. Pourtant, Donald Trump n’a pas à faire de leçon à qui que ce soit tant son amour pour ce sport semble être obsessionnel. En début de semaine, CNN, qui n’est pas vraiment le média favori du président américain, révélait chiffres à l’appui que le milliardaire avait passé près d’un jour sur cinq à taper la baballe en 2019.

Lire aussi > Donald Trump joue au golf pendant les funérailles de John McCain

Un loisir qui coûte chez à l’Amérique

Encore ce mardi, il visitait le Trump International Golf Club, à Palm Beach en Floride, pour une petite partie. Et ce ne sont pas moins de 86 journées qui ont été consacrées à sa passion, relève CNN. La plupart des clubs fréquentés par Trump sont, très pratique, des établissements lui appartenant : du Trump National Golf Club de Sterling, en Virginie au Trump National Doral à Miami, le président aime fouler le herbes de ses terrains.

Tout ces déplacements ont évidemment son coût, et posent évidemment la question des frais payés par les contribuables américains. Selon un décompte du Huffington Post, la facture totale s’élèverait à 118 millions de dollars depuis le début de son mandat. Un loisir présidentiel qui profite directement à la Trump Organization, qui facture à l’administration américaine et au Secret Service les chambres réservées pour les employés et agents, mais aussi les frais engendrés sur place. Ainsi, pour les cinq premiers mois du mandat du président américain, le Secret Service a payé plus de 250 000 dollars aux divers établissements Trump, avait rapporté le mois dernier le Washington Post.

Lire aussi > Les très onéreuses parties de golf de Donald Trump

Barack Obama, sur ses huit années de présidence, avait accumulé 333 journées consacrées à la petite balle blanche. Quand Donald Trump, après seulement trois ans, le talonne déjà avec 251 jours au compteur, note CNN.

CIM Internet