Paris Match Belgique

Téhéran reconnaît avoir abattu l’avion d’Ukrainian Airlines « par erreur »

L'Iran avoue avoir abattu l'avion ukrainien

L'iran avoue avoir abattu l'avion | © AFP

Politique

176 personnes sont mortes.

 

L’état-major des forces armées iraniennes a reconnu samedi qu’une « erreur humaine » était à l’origine de la catastrophe du Boeing 737 d’Ukrainian Airlines. L’appareil, dans lequel 176 personnes ont été tuées, a été pris pour un « avion hostile » et a été « touché » alors que les menaces ennemies étaient au plus haut niveau, peut-on lire dans ce communiqué pubié par l’agence officielle Irna.

Lire aussi > Iran-États-Unis, la peur de la guerre

Le ministre des Affaires étrangères iranien a présenté samedi les « excuses » de son pays pour la catastrophe du Boeing 737 d’Ukrainian Airlines après que les forces armées iraniennes eurent reconnu que l’avion avait été abattu par erreur. « Jour triste », écrit Mohammad Javad Zarif sur Twitter. Une « erreur humaine en des temps de crise causée par l’aventurisme américain ont mené au déastre », ajoute le ministre, « nos profonds regrets, excuses et condoléances à notre peuple, aux familles des victimes et aux autres nations affectées » par le drame.

Une « erreur impardonnable »

Le président iranien Hassan Rouhani a affirmé samedi que son pays regrettait « profondément » avoir abattu un avion civil ukrainien, « une grande tragédie et une erreur impardonnable » selon lui. « L’enquête interne des forces armées a conclu que de manière regrettable des missiles lancés par erreur ont provoqué l’écrasement de l’avion ukrainien et la mort de 176 innocents », a-t-il estimé sur Twitter, ajoutant que « les investigations se poursuivent pour identifier et traduire en justice » les responsables devant la justice militaire.

« On vous assure qu’en poursuivant des réformes fondamentales dans les processus opérationnels au niveau des forces armées nous allons rendre impossible la répétition de telles erreurs », ajoute l’état-major dans un communiqué.

Le Canada réclame une enquête complète

Parmi les victimes, 57 étaient canadiennes. Le Premier ministre Justin Trudeau a réclamé de la « transparence » afin qu’une « enquête complète et approfondie » soit menée et établisse les responsabilités. « Notre priorité demeure de faire la lumière dans ce dossier dans un esprit de transparence et de justice », a affirmé M. Trudeau dans un communiqué. « Il s’agit d’une tragédie nationale et tous les Canadiens sont dans le deuil. Nous continuerons de travailler avec nos partenaires à travers le monde pour veiller à ce qu’une enquête complète et approfondie soit menée », a-t-il assuré, ajoutant: « le gouvernement du Canada s’attend à la pleine collaboration des autorités iraniennes ».

Lire aussi > L’Iran riposte et frappe des bases américaines en Irak

De son côté, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a exigé la punition des coupables et le versement de compensations de la part de l’Iran.

Avec Belga

Mots-clés:
États-Unis Iran avion
CIM Internet