Paris Match Belgique

Avec cette vidéo anti-Trump, des Républicains ciblent les électeurs évangéliques [VIDÉO]

Donald Trump

"Que Dieu nous vienne en aide". | © Capture d'écran YouTube

Politique

Alors que le président américain veut absolument consolider le vote des évangélistes – sa base politique – lors des prochaines élections, des Républicains anti-Trump contre-attaque avec une vidéo le présentant comme un « faux prophète ».

 

« Méfiez-vous des faux prophètes qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces ». Alors que Donald Trump affirme lors d’un meeting la semaine dernière que « les évangéliques, les chrétiens de toute dénomination et les croyants de toute confession n’ont jamais eu un plus grand champion à Maison Blanche qu’actuellement », ce verset de Matthieu s’affiche à l’écran. Le ton est donné. Les Démocrates ne sont plus les seuls à vouloir vaincre le milliardaire aux prochaines élections. Le président américain reçoit dorénavant des attaques sérieuses du côté droit. Le Lincoln Project, un groupe de conservateurs américains opposés à Donald Trump, a récemment publié une vidéo visant les chrétiens évangéliques, sa base politique qu’il tente de consolider.

Lire aussi > Qui est Paula White, la télévangéliste propulsée à la Maison Blanche ?

Dans cette vidéo de moins de trois minutes, ces Républicains anti-Trump combinent des paroles anti-orthodoxes du président américain et les louanges des télévangélistes à son égard. « Si vous ne me soutenez pas, vous allez être tellement pauvres », menace-t-il, prêchant en même temps la théologie de la prospérité, considérée par beaucoup de Chrétiens comme « hérétique », selon laquelle être pauvre est une malédiction de Dieu. « Je pourrais me placer au milieu de la 5e Avenue, tirer sur quelqu’un et je ne perdrais aucun électeur, ok ? » peut-on également l’entendre dire dans cette vidéo, entre d’autres menaces, provocations et insultes.

« Si ceci est le meilleur chrétien américain, que Dieu nous vienne en aide », conclut le Lincoln Project à la fin de la vidéo.

Donald Trump, un « faux prophète »

« Ce n’est que le début », a averti sur Twitter le conseiller politique républicain Rick Wilson qui fait partie de ce groupe, au côté notamment de George Conway, avocat américain et époux de Kellyanne Conway, conseillère de Donald Trump.

Créé en décembre dernier, le Lincoln Project accuse le président américain de « remplacer le conservatisme par une foi vide, menée par un faux prophète », ont-ils lancé dans une opinion publiée par le New York Times le 17 décembre. Dans cet article intitulé « Nous sommes Républicains et nous voulons que Trump soit battu », George Conway, Steve Schmidt, John Weaver et Rick Wilson ont également écrit : « Le patriotisme et la survie de notre nation face aux crimes, à la corruption et à la nature corrosive de Donald Trump sont une vocation plus élevée que la simple politique. En tant qu’Américains, nous devons endiguer les dommages que lui et ses partisans font à l’État de droit, à la Constitution et au caractère américain ». Pour eux, les Américains doivent « restaurer un leadership et une gouvernance qui respectent la primauté du droit, reconnaissent la dignité de tous et défendent la Constitution et les valeurs américaines ». Ils ont encore dix mois pour dissuader les électeurs républicains de soutenir la réélection de Donald Trump.

CIM Internet