Paris Match Belgique

Procès en destitution : Trump se déchaîne contre son ancien conseiller

donald trump

Donald Trump. | © SAUL LOEB / AFP

Politique

Donald Trump ne retient pas ses coups envers son ancien conseiller John Bolton dont les confidences embarrassent le président américain en plein procès en destitution. 

Près de deux mois avant sa sortie, le livre-confidence de John Bolton, limogé en septembre, embarrasse déjà la Maison Blanche. Dans des extraits partagés avec le New York Times, l’ancien conseiller en sécurité nationale y partage son inquiétude à propos du comportement de Donald Trump avec des dirigeants de régimes autoritaires, notamment les présidents chinois Xi Jinping et turc Recep Tayyip Erdogan. Un autre extrait du livre de Bolton met également à mal la défense du milliardaire en plein procès en destitution. Alors qu’il nie depuis des mois avoir lié l’aide militaire promise à l’Ukraine à l’ouverture d’une enquête sur Biden, le président américain aurait en réalité bien bloqué près de 400 millions de dollars pour faire pression sur le gouvernement ukrainien, selon son ancien conseiller.

Lire aussi > Impeachment : La conseillère de Trump cite Martin Luther King pour le défendre

En attendant de savoir si John Bolton sera entendu par le Sénat, Donald Trump s’est déchaîné mercredi sur son ancien bras droit. « Pourquoi John Bolton ne s’est-il pas plaint de ce ‘n’importe quoi’ il y a longtemps, quand il a été publiquement renvoyé. Il n’a, même si ça ne compte pas, RIEN dit ! », a d’abord lancé le républicain sur son média favori, Twitter. Le locataire de la Maison Blanche l’a ensuite taxé d’ingratitude, l’accusant d’avoir multiplié les « erreurs de jugement ».

Visiblement agacé, le président américain poursuit avec une longue attaque : « Pour un type qui n’a pas pu être approuvé au poste d’Ambassadeur aux Nations unies il y a des années, qui ne pouvait pas être approuvé pour autre chose depuis, qui m’a ‘supplié’ pour un boulot qui ne soit pas approuvé par le Sénat, ce que je lui ai donné malgré le fait que beaucoup me disaient ‘Ne faites pas ça, monsieur’, accepte le boulot, dit par erreur ‘Modèle libyen’ à la télé et encore bien d’autres erreurs de jugement, se fait virer parce que, franchement si je l’avais écouté, on en serait à la Sixième Guerre Mondiale, et finit par écrire IMMÉDIATEMENT un livre méchant et faux. Le tout Classé Sécurité Défense. Qui ferait ça ? »

Les accusations de John Bolton, néoconservateur connu pour ses positions belliqueuses, ont renforcé les démocrates, qui appellent depuis des semaines à l’audition de témoins lors du procès en destitution de Donald Trump. Ce qui n’est pas au goût de Trump, qui critique une nouvelle fois ses opposants. « Peu importe combien de témoins vous accorderez aux Démocrates, peu importe le nombre d’informations données, comme la Retranscription rapidement produite, cela ne sera JAMAIS assez pour eux. Ils crieront toujours à l’INJUSTICE. Le Canular de la Destitution est une autre ARNAQUE politique ! »

CIM Internet