Paris Match Belgique

« Chinese virus » : Le (gros) détail raciste capté dans les notes de Trump

donald trump coronavirus

Le président américain lors d'une conférence de presse à la Maison-Blanche, ce jeudi 19 mars. | © Brendan Smialowski / AFP.

Politique

En mode pyromane, Donald Trump se refuse à nommer le Coronavirus et préfère l’appeler le « virus chinois ».

C’est une modification manuscrite qui fait jaser outre-Atlantique. Lors de sa conférence de presse donnée ce jeudi depuis la Maison-Blanche, Donald Trump a laissé ses notes visibles de tous et l’élément de langage modifié montre bien la volonté du président américain d’accuser la Chine d’être responsable de la propagation du COVID-19.

Lire aussi > Melania Trump : Incendiée pour son inaction face au coronavirus, elle réagit enfin

Un photographe du Washington Post a réussi à capter un cliché édifiant : on voit dans les notes du milliardaire le mot « Corona » barré au marqueur et remplacé par « Chinese ».

Pour l’administration Trump, le nouveau coronavirus est donc appelé le « virus chinois ». Interrogé à ce propos – ce n’est pas la première fois qu’il utilise cette appellation -, le président américain n’a visiblement aucun problème avec ce discours pyromane.

Un racisme anti-asiatique qui pourrait se propager

« Ce n’est pas du tout raciste », a-t-il déclaré aux journalistes présents. « Il vient de Chine, c’est pourquoi nous l’appelons comme ça. »

Cet élément de langage est très critiqué aux Etats-Unis, ses détracteurs invoquant une possible propagation d’un racisme anti-asiatique au sein de la population, comme le note NBC News.

Lire aussi > Coronavirus : Trump a demandé à un laboratoire un vaccin exclusif pour les États-Unis

Depuis 2015, l’OMS avertit les gouvernements de faire très attention aux appellations géographiques concernant les épidémies, celles-ci pouvant avoir des effets « négatifs sur les nations, nos économies et les peuples. »

CIM Internet