Paris Match Belgique

Un président en marche : Les Français ont choisi Emmanuel Macron

Après des mois de campagne, Emmanuel Macron s'est imposé. | © AFP PHOTO / Eric FEFERBERG

Politique

La longue campagne pour la présidentielle a livré son dernier secret : c’est le candidat d’En Marche !, Emmanuel Macron, qui est élu pour le prochain quinquennat français.

 

65,5%. La victoire est certaine, bien que l’issue de cette élection pour la présidentielle française ait fait l’objet de bien des spéculations depuis le premier tour. Le Front national à la tête du pays ? C’était sans aucun doute la crainte des Français raliés au camp macroniste en ce 7 mai. Mais ce résultat est aussi, pour beaucoup, la victoire d’un candidat singulier, fondateur d’un mouvement politique novateur, ni à droite ni à gauche. Celui d’une France qu’il veut « en marche ». « Je pense que l’on peut conduire une révolution démocratique », nous confiait-il tout récemment.

Lire aussi > Le premier discours d’Emmanuel Macron en cinq points

Avec 34,5%, Marine Le Pen, son adversaire politique et idéologique, sans conteste, marque un score honorable, symbole d’une France qui change, se questionne, s’indigne et se radicalise.

©AFP PHOTO / Eric FEFERBERG – Emmanuel et Brigitte Macron forment le nouveau couple présidentiel.

« Nous assistons à un éclatement de nos repères, lié à la fragilité des démocraties et particulièrement au terrorisme. Face à cet état du monde, notre système politique, lui, n’a pas évolué depuis trente ans. Il est en train d’exploser : c’est ce qu’a démontré le premier tour de la présidentielle. La révolution que je veux conduire, c’est celle d’une société qui soit à la fois efficace et juste. Elle consiste à refonder notre système démocratique pour le rendre solide dans ce monde ouvert », avait-il déclaré, en écho à l’exploit politique de Marine Le Pen qui s’était qualifiée à ses côtés pour le second tour.

Lire aussi > [INTERVIEW] Emmanuel Macron : La France les yeux dans les yeux

Le nouveau président français sera proclamé le jeudi 11 mai, alors que la cérémonie d’investiture aura lieu quelques jours plus tard, le dimanche 14 mai, jour de la fin du mandat de François Hollande.

CIM Internet