Paris Match Belgique

Groen donne l’exemple et fera vérifier la faisabilité de son programme

Meyrem Almaci, présidente de Groen. | © BELGA NICOLAS MAETERLINCK

Politique

Le parti flamand des verts prend exemple sur les Pays-Bas et soumettra son programme à une évaluation chiffrée. Une pratique que Groen voudrait voir généralisée.

Le parti Groen trouve scandaleux que la vérification de la faisabilité des programmes des partis en vue des élections 2019 restera vraisemblablement lettre morte. Les écologistes flamands soumettront tout de même leur projet à une évalution chiffrée par un organisme indépendant. « Espérons que d’autres partis suivront notre exemple », indique mardi la présidente de Groen, Meyrem Almaci.

En 2014, une loi donnant pour mission au Bureau du Plan de chiffrer les programmes électoraux des partis avait été adoptée, mais son application est désormais bloquée. Le Bureau du plan ne disposerait en effet pas du personnel nécessaire pour mener de telles analyses.

Cela mettrait définitivement un terme aux fausses promesses. – Meyrem Almaci

Cela ne doit toutefois pas empêcher les formations politiques de faire analyser leurs propositions par d’autres institutions, estime Groen. « Examiner la faisabilité des programmes serait un exemple de transparence qui permettrait de restaurer en partie la confiance dans la politique », souligne Mme Almaci. « Cela mettrait définitivement un terme aux fausses promesses. Aux Pays-Bas, c’est possible alors il n’y a pas de raisons que ça ne puisse pas fonctionner en Belgique », poursuit-elle.

Avec Belga

CIM Internet