Paris Match Belgique

En pleine pandémie, Donald Trump se remet au golf sous un flot de critiques

Le président Trump joue au golf en pleine pandémie de coronavirus

Des manifestants étaient postés sur sa route pour faire savoir leur mécontentement. | © AFP

Politique

Il a également passé un week-end prolifique sur Twitter.

 

Alors que l’épidémie de covid-19 a déjà fait plus de 100 000 victimes aux États-Unis et que la Une du New York Times recensant les noms d’un millier d’entre eux faisait le tour du monde ce dimanche, Donald Trump a profité de ce week-end de Memorial Day pour aller passer du bon temps sur son green de golf. De quoi lui attirer les foudres d’une population qui suffoque sous les ravages que laisse sur son passage l’épidémie de covid-19.

Le doigt d’honneur des manifestants

Ce week-end, le président américain a enchaîné les trous sur le green de son Trump National Golf Club à Sterling, en Virginie, alors que son pays compte près de 100 000 morts dûs à l’épidémie de coronavirus qui frappe son pays. Bien qu’il ait jugé bon de rappelé qu’il ne s’était pas adonné à sa passion depuis presque trois mois, son escapade a du mal à passer auprès de certains concitoyens.

Des manifestants s’étaient d’ailleurs postés aux alentours du golf, sur le passage du convoi présidentiel afin de faire savoir leur mécontentement à coups de doigts d’honneur et de pancartes. Une des activistes brandissait la Une du New York Times du jour qui répertoriait un millier de prénoms des plus de 97 722 morts recensés aux États-Unis selon le dernier décompte disponible.

Lire aussi > Coronavirus : Si Sanofi trouve un vaccin, les Etats-Unis seront prioritaires

Trump se rend sur son terrain de golf en pleine pandémie du covid-19
Une activistes fait un doigt d’honneur au convoi présidentiel. ©AFP

Son week-end sur le green n’aura pas seulement énervé une poignée d’activistes. Plusieurs personnes ont également souligné sa maladresse sur les réseaux sociaux.

 

CIM Internet