Paris Match Belgique

Un ancien conseiller de Trump l’accuse d’avoir sollicité l’aide de la Chine pour être réélu

john bolton donald trump livre chine réélection

John Bolton, en arrière-plan, ex-conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump. | © SAUL LOEB / AFP.

Politique

Dans son livre au parfum de scandale, John Bolton estime que le président aurait pu être destitué si les démocrates avaient eu connaissance de ces informations.

 

C’est un ouvrage qui fait souffler un vent de panique sur Washington. Donald Trump a demandé à son homologue chinois Xi Jinping de l’aider à être réélu, affirme son ancien conseiller à la Sécurité nationale, John Bolton, dans un livre dont les bonnes feuilles sont publiées ce jeudi par le Wall Street Journal.

Lire aussi < Donald Trump se défend d’avoir été en difficulté en descendant une rampe

Selon John Bolton, le président américain a sollicité Xi Jinping lors d’une réunion à huis clos organisée en juin 2019. «Tout à coup, Trump a fait basculer la conversation sur l’élection présidentielle à venir, fait allusion au potentiel économique chinois et demandé à Xi de l’aider à gagner », écrit John Bolton. « Il a souligné que les agriculteurs et l’augmentation des achats de soja par les Chinois auraient une grande importance dans l’issue du scrutin. »

Les magouilles de Trump avec les leaders autoritaires

La Maison-Blanche cherche à tout prix à l’empêcher de paraître. Mais selon les avocats de l’ancien conseiller de Donald Trump, il paraîtra bel et bien le 23 juin prochain.

Le président américain a brutalement limogé le 10 septembre dernier celui qui était alors l’un de ses principaux conseillers sur fond de désaccords sur la gestion de plusieurs dossiers comme la Corée du Nord, l’Iran, l’Afghanistan et la Russie.

Lire aussi > Donald Trump rend légale la chasse des oursons et des loups

Selon les médias américains, le livre donne d’autres exemples de requêtes formulées à des leaders autoritaires, qui par ailleurs ne se gênaient pas, poursuit John Bolton, pour essayer de manipuler Donald Trump à leurs fins.

CIM Internet