Paris Match Belgique

« Génération Ocasio-Cortez » : Plongée dans l’Amérique révoltée

alexandria ocasio-cortez amérique révoltée

"AOC" lors d'une audition en juillet dernier. | © Stefani Reynolds / CNP.

Politique

Le journaliste Mathieu Magnaudeix dresse un portrait de la nouvelle gauche américaine qui bouscule la vieille garde démocrate.

D’après un article Paris Match France de Anne-Sophie Lechevallier

Les États-Unis des années 1960 avaient le mouvement des droits civiques et la contre-culture. Les militants d’aujourd’hui protestent toujours contre les violences policières, le racisme et les discriminations, mais aussi pour l’environnement ou les droits des locataires. À travers des portraits d’activistes, que l’auteur, correspondant de Mediapart outre-Atlantique, a rencontrés, se dessine celui de toute une génération. Ces jeunes gens, appelés les « organizers », souvent diplômés des meilleures universités du pays, se sont forgés une culture contestataire pendant une enfance frappée par les crises, des attentats 11-Septembre à la faillite de Lehman Brothers, et marquée par plusieurs mouvements, d’Occupy Wall Street à Black Lives Matters.

Lire aussi > L’excellente répartie d’Alexandria Ocasio-Cortez après une (nouvelle) attaque sur son passé de serveuse

D’abord réveillés par la campagne de Bernie Sanders face à Hillary Clinton, ils ont été galvanisés par l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche, qui leur a donné un sentiment d’urgence. Nombre d’entre eux se sont d’ailleurs retrouvé au lendemain de son élection dans les aéroports américains pour protester contre les expulsions dues au « Muslim Ban », qui interdisait aux ressortissants de sept pays musulmans d’entrer sur le territoire.

Bipartisme à bout de souffle

Ils reprennent les modes d’action de leurs aînés, réactualisés à l’heure des réseaux sociaux, mobilisent sur le terrain en créant des mouvements « grassroots » partant de l’Amérique « d’en bas », et parviennent à imposer leurs revendications dans les débats politiques. Des méthodes empruntées par Emmanuel Macron lors de sa campagne présidentielle. Tara, Amanda, Maurice et les autres réinventent une gauche américaine au pays d’un bipartisme à bout de souffle et font le pari d’une bascule politique. À la manière, rappelle le journaliste, de ce qu’a réussi le Tea party pour les ultra-conservateurs.

Lire aussi > Alexandria Ocasio-Cortez met Mark Zuckerberg à genoux devant le Congrès américain

La plus célèbre représentante de cette génération, Alexandria Ocasio-Cortez, est élue au Congrès comme représentante du 14ème district de New York depuis 2018. « Seuls des radicaux ont changé ce pays », proclame la New-Yorkaise de 30 ans. Cinq de plus et elle aura le droit de se présenter à la présidence.

«Génération Ocasio-Cortez : les nouveaux activistes américains», de Mathieu Magnaudeix, éd. La Découverte
Génération Ocasio-Cortez : les nouveaux activistes américains, de Mathieu Magnaudeix, éd. La Découverte. © La Découverte.
CIM Internet