Paris Match Belgique

À tribord toute : L’extrême-droite liégeoise tente de profiter du naufrage du PS

Bientôt l'extrême-droite au conseil communal ? | © Belga

Politique

L’affaire Publifin n’a pas eu raison que des carrières de certains hommes politiques, elle a aussi fait tanguer le PS liégeois, au bord du naufrage. Une tempête dont l’extrême-droite liégeoise veut tenter de profiter. 

Depuis le dernier scrutin, l’extrême-droite liégeoise ne comptait plus aucun élu, ni au conseil communal ni au conseil provincial. Une évolution réjouissante de la démocratie de la région. Mais c’était sans compter sur la tempête Publifin et les remous que l’affaire allait provoquer sur la scène politique de la Principauté. Selon la RTBF, plusieurs groupuscules ont ainsi entamé un rapprochement, en vue de se présenter ensemble au scrutin d’octobre 2018 autour du mouvement « Nation ». Un mouvement tristement célèbre pour ses soupes identitaires, des distributions de soupes populaires au lard afin de s’assurer que les sans-abris de confession musulmane ne puissent pas y goûter.

Tristement célèbres

Parmi les promoteurs de cette initiative, on retrouve Joseph Franz, un ancien du Front National, mais aussi Hervé Van Laethem, un ex-militaire spadois qui a fait la une de la presse locale dans les années ’90 après avoir agressée à plusieurs reprises des militants de gauche. La RTBF rapporte que le sigle de ce mouvement n’a pas encore été choisi, mais qu’une distribution de tracts est prévue dans les prochains jours.

 

CIM Internet