Paris Match Belgique

Donald Trump, pas le bienvenu à Bruxelles

L'Otan tiendra le jeudi 25 mai une "réunion spéciale" entre les chefs d'État et de gouvernement des 28 (+1) pays de l'alliance. | © BELGA PHOTO HATIM KAGHAT

Politique

La société civile se mobilise à l’occasion de la venue du président américain Donald Trump à Bruxelles, les 24 et 25 mai.

Une marche de protestation « Trump not Welcome » sera organisée le 24 mai, dont le départ est fixé à 17h à la gare du Nord. L’Otan, qui tiendra le jeudi 25 mai une « réunion spéciale » entre les chefs d’État et de gouvernement des 28 (+1) pays de l’alliance, est également visée par les actions prévues.

Facebook page : Protest-March – Trump Not Welcome

Un petit groupe d’étudiants de Gand et Bruxelles est à l’initiative de la marche « Trump not Welcome« , à laquelle des milliers de personnes se sont déjà inscrites via le réseau social Facebook. Oxfam Solidarité, le CNCD 11.11.11, Médecins du Monde, Tout autre chose, Greenpeace, mais aussi différents syndicats, Ecolo ou encore le PTB entre autres soutiennent l’appel à la mobilisation. Des départs collectifs seront d’ailleurs organisés des quatre coins de Bruxelles et du pays. Amnesty International a d’ores et déjà confirmé sa participation.

Lire aussi : Un millier de manifestants devant l’ambassade américaine à Bruxelles contre Trump et Francken

La marche s’élancera pour dire « Non » à la politique de Donald Trump.

Ces derniers mois, le président des États-Unis a provoqué l’indignation dans le monde entier : il sème la discorde, nie le réchauffement climatique, intimide les médias, démantèle la solidarité.

Le cortège partira de la gare du Nord, passera par la place Sainctelette, Fedasil, la rue Dansaert, la Bourse et le boulevard Emile Jacqmain. Des concerts sont prévus à l’arrivée.

Les organisateurs, qui espèrent réunir 10 000 personnes, appellent aussi les participants à emporter avec eux des « pussy hat ». Ces chapeaux de chat roses sont devenus le symbole « anti-Trump » depuis la « Marche des femmes« , qui avait été organisée à Washington au lendemain de l’investiture de Donald Trump.

Lire aussi : Plus d’un millier de manifestants à Bruxelles contre la politique de Donald Trump

AFP PHOTO / Scanpix Denmark / Nikolai Linares / Denmark OUT

Agir pour la paix, qui rejoindra également la marche du 24 mai, lance pour sa part plusieurs initiatives, mais vise plus spécifiquement l’Otan. Un « contre-sommet » est ainsi organisé à Bruxelles dès dimanche et jusqu’au 26 mai.

(Avec Belga)

CIM Internet