Paris Match Belgique

#FreeUyghurs : Pourquoi vous voyez des carrés bleus ciel fleurir sur les réseaux sociaux

#FreeUyghurs

La couleur bleu ciel est en train de fleurir sur les réseaux sociaux. | © DR.

Politique

Sous l’impulsion de l’eurodéputé Raphaël Glucksmann, plusieurs internautes se mettent à poster et mettre en photo de profil des carrés bleus ciel pour faire du 1er octobre, fête nationale chinoise, une journée pour dénoncer le traitement des millions de ouïghour·e·s enfermé·e·s en Chine.

Il l’avait annoncé en début de semaine : l’eurodéputé Raphaël Glucksmann voulait faire de ces jours-ci « un tournant dans la mobilisation pour les déportés Ouïghours » en organisant une série d’actions visant à remettre le sujet en lumière. Rappelons que le peuple ouïghour est persécuté par la Chine et torturé à cause de sa religion.

Lire aussi > Comment la Chine interne des centaines de milliers de Ouïghours

Lundi déjà, lundi, un envoi de mail massif avait été livré à l’ambassade de Chine en Europe « avec comme refrain commun : fermez les camps et libérez les déportés ouïghours ».

Depuis ce jeudi matin, des carrés bleu ciel, couleur qui n’est autre qu’une référence au drapeau du peuple ouïghour, ont fleuri sur les réseaux sociaux à l’initiative de l’eurodéputé.

« Des millions de musulmans Ouïghours sont enfermés et torturés dans des camps de concentration en Chine. Non pour ce qu’ils font, mais pour ce qu’ils sont. C’est le plus grand internement de masse du XXIe siècle. Il faut y mettre fin », écrit-il sur le réseau social, en légende du monochrome.

Le hashtag #FreeUyghurs est dans de nombreux pays dans les tops de Twitter et comptabilise en ce moment 72 000 mentions.

Lire aussi > De grandes marques seraient liées au travail forcé des Ouïghours en Chine

De nombreuses célébrités, dont Omar Sy, Malik Bentalha, Marina Foïs, Pierre Niney, Sabrina Ouazani ou Adèle Exarchopoulos ont déjà emboîté le pas à l’eurodéputé français.

CIM Internet