Paris Match Belgique

Emmanuel Macron débarque à Bruxelles

Charles Michel et sa compagne Amélie Derbaudrenghien ont accueilli Emmanuel Macron et son épouse Brigitte. | © BELGA PHOTO ERIC LALMAND

Politique

Pour la première première fois depuis leur investiture, Emmanuel Macron et Donald Trump vont s’entretenir dans un endroit tenu secret.

Après avoir accueilli le couple présidentiel américain hier après-midi, ainsi que le Premier ministre canadien Justin Trudeau dans la soirée, Charles Michel et sa compagne Amélie Derbaudrenghien étaient à nouveau postés sur le tarmac de l’aéroport de Melsbroek pour accueillir un autre couple présidentiel, français cette fois.

Lire aussi : Quand Donald Trump bouscule Bruxelles

Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont atterri à Bruxelles aux environs de 11h00 ce jeudi 25 mai. Comme celle de Donald Trump, la visite du président français se fait en marge de la réunion spéciale des 28 pays membres de l’Otan qui se tiendra dans l’après-midi, dès 16h00.

© BELGA PHOTO ERIC LALMAND

Premiers pas de président

Avant de rencontrer le président américain au cours d’un déjeuner dans un endroit tenu secret, Emmanuel Macron s’est entretenu avec le Premier ministre belge Charles Michel au 16 rue de la Loi pour une rencontre bilatérale.

Lire aussi : Sondage législatives françaises : Vers une très confortable avance pour Macron

Fraîchement élu, le candidat d’En Marche s’apprête à faire ses premiers pas en tant que président sur la scène internationale, en intégrant le club très fermé des grands de ce monde à Bruxelles. En marge du sommet de l’Otan, Emmanuel Macron aura d’autres entrevues avec les dirigeants belge Charles Michel, turc Recep Tayyip Erdogan et polonais Andrzej Duda. Il s’entretiendra également avec le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker

Trump, honoré d’être aux côtés d’Emmanuel Macron

Le président américain a accueilli jeudi son homologue français à l’ambassade des États-Unis à Bruxelles pour une première rencontre au cours de laquelle il a loué sa «formidable victoire».

Après la traditionnelle poignée de main, Donald Trump a longuement félicité son hôte, de plus de 30 ans son cadet.

« C’est un grand honneur pour moi d’être avec le nouveau président de la France, qui a mené une campagne incroyable et a remporté une formidable victoire », a lancé le président républicain, qui s’enorgueillit d’avoir bousculé les codes traditionnels de la politique en accédant à la surprise générale à la Maison Blanche.

© AFP PHOTO / Mandel NGAN.

« Tout le monde en parle à travers le monde. Bravo. Bien joué ! », a-t-il ajouté, soulignant que les sujets de discussion seraient nombreux et que la lutte contre le terrorisme figurerait en bonne place.

Je suis très heureux de pouvoir, ensemble, changer beaucoup de choses.

« Je suis très heureux pour ma part aussi d’être avec le président Trump », a répondu Emmanuel Macron, évoquant, parmi la large palette de sujets à l’ordre du jour : la lutte contre le terrorisme et « les sujets climatiques et énergétiques ».

(Avec Belga)

CIM Internet