Paris Match Belgique

Départ de Donald Trump, investiture de Joe Biden : 20 janvier inédit à Washington

donald trump joe biden

Un membre de la Garde nationale assure la sécurité au Capitole américain le 14 janvier 2021 à Washington, DC, une semaine après l'attaque du Capitole par les partisans du président américain Donald Trump, et avant l'investiture du président élu Joe Biden le 20 janvier. | © Brendan Smialowski / AFP.

Politique

Contrairement à la tradition, Donald Trump n’accueillera pas son successeur Joe Biden avant son investiture. Le président sortant quittera la Maison-Blanche avant.

D’après un article Paris Match France de Kahina Sekkai

Le thème de l’investiture de Joe Biden est l’ »Amérique unie ». Pourtant, c’est bien le spectacle de la désunion qui s’offrira au monde entier. Donald Trump quittera Washington mercredi matin, sans recevoir son successeur à la Maison-Blanche, comme lui avait été reçu par Barack Obama en 2017 avant de prêter serment. Le président sortant, qui n’a admis sa défaite qu’en multipliant les accusations sans fondement de fraude électorale, aura droit à sa propre cérémonie à la base Andrews, où il montera à bord d’Air Force One pour une dernière fois. Le protocole choisi serait celui pour le départ d’un dirigeant à l’issue d’une visite d’Etat, selon l’agence AP : tapis rouge, escorte et fanfare militaires, mais aussi le tir de 21 coups de feu. Reste à savoir si Donald Trump se pliera à une autre tradition : écrire une lettre à son successeur, posée sur le « bureau du résolu ». Il ne l’a toujours pas appelé et avait annoncé sur Twitter, avant d’en être banni, qu’il n’assisterait pas à son investiture.

Lire aussi > Ivanka Trump refuse de partager ses toilettes avec ses gardes du corps et crée le scandale

Le milliardaire sera dans les airs, direction Mar-a-Lago, lorsque Joe Biden prêtera serment sous les yeux de Mike Pence -le vice-président de Donald Trump assistera, lui, à l’investiture. Il n’a appelé Kamala Harris que mardi, deux mois après la proclamation de la victoire de Joe Biden. Il a félicité celle qui sera la première femme vice-présidente de l’histoire des Etats-Unis et lui a proposé son aide pour la transition, pour la semaine restante. Les relations entre Pence et Trump se sont brutalement dégradées depuis le 6 janvier et l’attaque contre le Capitole, lors de laquelle certains émeutiers ont appelé à « pendre Mike Pence ». Ni le président ni son entourage n’avaient pris la peine de prendre des nouvelles du fidèle vice-président durant l’assaut.

Des prestations de serment lourdes en signification

Les préparatifs d’une investiture sous haute surveillance ont déjà commencé, avec une capitale placée en état d’alerte. Le FBI a également mis garde contre les risques de troubles dans les 50 Etats. Joe Biden, qui travaille à son discours d’investiture depuis sa victoire, passera la nuit de mardi à mercredi à Blair House, respectant la tradition pour les futurs présidents qui ont tous dormi dans cette résidence de 1824 qui accueille les invités de la Maison-Blanche. John Roberts, le juge en chef de la Cour suprême, fera prêter serment au démocrate sur la Bible familiale des Biden, datant de 1893, qu’il a utilisée pour toutes ses prestations de serment – et que son fils Beau, décédé en 2015, avait utilisée lorsqu’il a pris ses fonctions de procureur général du Delaware en 2007.

Kamala Harris prêtera serment devant Sonia Sotomayor, le même choix qu’avait fait Joe Biden en 2013, pour le deuxième mandat Obama. La sénatrice jurera sur deux Bibles : celle de Thurgood Marshall, premier juge noir de la Cour suprême et figure du mouvement des droits civiques, et celle de Regina Shelton, infirmière et voisine de la famille Harris, qui a eu un rôle majeur dans l’enfance de la Californienne.

Lady Gaga pour l’hymne national, Tom Hanks à la présentation de la soirée

Lady Gaga, qui a soutenu la campagne de Joe Biden, chantera l’hymne national durant la cérémonie, avant une prestation de Jennifer Lopez. Crise sanitaire oblige, l’équipe de transition a appelé à éviter les rassemblements de public pour éviter toute propagation du Covid-19 et organisera une « parade virtuelle qui célébrera les héros de l’Amérique, mettra en lumière des Américains venus de tous parcours de vie dans différents Etats et régions, qui reflètera la diversité, l’héritage et la résilience du pays alors que nous entrons dans une nouvelle ère américaine ». Après les prestations de serment, précise CNN, Jill Biden et Douglas Emhoff rejoindront Joe Biden et Kamala Harris pour un passage en revue des troupes devant le Capitole, pour « refléter la transition pacifique vers un nouveau commandant-en-chef ».

La soirée virtuelle qui, crise sanitaire oblige, sera retransmise en direct sur Internet, affiche un programme impressionnant : Bruce Springsteen, John Legend, Demi Lovato, Justin Timberlake, les Foo Fighters, Jon Bon Jovi se produiront à travers le pays au cours d’un événement présenté par Tom Hanks, avec les apparitions de Eva Longoria et Kerry Washington, qui avaient déjà officié durant la convention démocrate cet été.

CIM Internet