Paris Match Belgique

Incident diplomatique : Reçu en Turquie, Charles Michel s’installe aux côtés d’Erdogan et laisse Ursula von der Leyden debout à côté d’eux

charles michel ursula von der leyen

Le président turc Recep Tayyip Erdogan recevant le président du Conseil de l'UE Charles Michel et la présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen au complexe présidentiel à Ankara, le 6 avril 2021. | © AFP.

Politique

La séquence fait le tour des réseaux sociaux.

 

Ce mardi 6 avril 2021, le président turc Recep Tayyip Erdogan rencontrait le président du Conseil européen Charles Michel et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen à Ankara. Leur visite avait pour but d’apaiser les tensions entre la Turquie et l’Europe. Les deux principaux dirigeants de l’Union européenne ont notamment interpellé le président turc sur les droits humains, regrettant notamment le récent abandon par Ankara de la Convention d’Istanbul contre les violences à l’égard des femmes. Ils ont également souligné que la Turquie demeurait un « partenaire important » pour avoir soulagé l’Europe en accueillant plus de quatre millions de réfugiés, notamment syriens.

Lire aussi > Charlie Hebdo caricature Erdogan en slip sur sa dernière Une, la Turquie en colère

Mais c’est une séquence en particulier qui a alimenté les débats auprès du public. Dans une salle de réunion ornée à Ankara, on aperçoit Charles Michel s’installer paisiblement sur une chaise dorée aux côtés d’Erdogan. Pendant ce temps, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, n’a d’autre choix que de rester debout et d’assister à la scène. On l’entend émettre un léger « Ehm », entre surprise et interrogation, avant de s’installer sur un canapé beige à quelques mètres de là, en face du ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu.

« Comment Charles Michel a-t-il pu accepter ce traitement infligé à Ursula von der Leyen ? La violence symbolique de la séquence imposée par Erdogan est dingue. En s’asseyant quand même, Charles Michel s’assoit aussi sur l’égalité femmes-hommes… », a résumé Raphael Glucksmann. La députée européenne néerlandaise Sophie in ’t Veld a quant à elle publié des photos des précédentes réunions entre Erdogan et les présidents de l’UE lorsqu’ils étaient des hommes et qu’ils étaient alors assis côte à côte. « Ce n’était pas une coïncidence, c’était délibéré. Pourquoi Charles Michel est-il resté silencieux ? », a-t-elle interpellé le président du Conseil européen.

CIM Internet