Paris Match Belgique

Attaques de Londres : « Trop, c’est trop » pour Theresa May

Enough is enough. | © AFP

Politique

Au lendemain des attaques qui ont touché le centre de Londres, Theresa May estime qu’il est temps de dire « c’est assez » face au terrorisme.

Trop c’est trop. Le Royaume-Uni a connu ce samedi sa troisième attaque en l’espace de trois mois. Cette dernière a fait sept morts et plus de quarante blessés. Lors de sa déclaration, devant le 10, Downing Street ce dimanche face à la presse, la première ministre britannique a estimé il était temps de dire « c’est assez » (« enough is enough »). « Nous ne pouvons et ne devons pas prétendre que les choses puissent continuer ainsi », a-t-elle indiqué.

Lire aussi : Plusieurs attaques à Londres : le point sur la situation

Se copier l’un l’autre

Mme May a souligné que le pays faisait désormais face à « une nouvelle forme de menace » terroriste où les attaquants « se copient les uns les autres« , sans que les récentes attaques soient liées les unes aux autres, selon elle.

« Le terrorisme nourrit le terrorisme et les auteurs passent à l’acte non pas sur la base de complots soigneusement préparés, mais ce sont des attaquants isolés qui se copient souvent les uns les autres en utilisant les moyens les plus grossiers »,  a-t-elle souligné, ajoutant que cinq attentats « crédibles » ont été déjoués durant ces derniers mois par les services de sécurité et de renseignement.

Défaire cette idéologie

Battre l’idéologie islamiste « est l’un de grands défis de notre temps », a-t-elle relevé, estimant que la réponse ne pouvait pas être seulement les opérations anti-terroristes permanentes mais devait aussi se jouer sur le terrain des idées et sur l’internet « pour éviter la propagation de l’extrémisme et des opérations terroristes ».

« Les choses doivent changer en Grande-Bretagne dans quatre domaines », a-t-elle poursuivi. « Les assaillants sont liés par une idéologie commune : l’extrémisme islamiste, qui affirme que nos valeurs sont incompatibles avec l’islam. Défaire cette idéologie est un des grands défis auquel nous faisons face. Mais nous ne pouvons y parvenir en continuant à mener des opérations antiterroristes, comme nous le faisons actuellement. Il faut persuader ces gens que nos valeurs sont meilleures que celles de l’extrémisme ».

Élections maintenues

Theresa May a déclaré qu’il y avait « trop de tolérance » vis à vis de l’extrémisme au Royaume-Uni. Elle a également affirmé que des discussions « difficiles » et potentiellement « embarrassantes » étaient nécessaires au Royaume-Uni pour faire face à la propagation de l’extrémisme.

La Première ministre britannique a affirmé également que « la campagne électorale reprendra normalement demain (lundi) et l’élection générale se déroulera comme prévu jeudi ».

(Avec Belga et AFP)

CIM Internet