Paris Match Belgique

De Croo s’engage à soutenir l’avortement en réaction aux actions de Trump

Le ministre Alexander De Croo a répondu à l'appel de la ministre de la coopération au développement néerlandaise Lilianne Ploumen. | © BELGA /LAURIE DIEFFEMBACQ

Politique

Indigné par la décision de Donald Trump de supprimer les allocations versées aux ONG internationales soutenant l’IVG, le ministre belge Alexander De Croo a déclaré soutenir la création d’un fonds de substitution.

Le ministre belge de la Coopération au Développement, Alexander De Croo, a indiqué jeudi au parlement qu’il se joignait à l’initiative de sa collègue néerlandaise, Lilianne Ploumen (ministre de la coopération au développement et du commerce international), visant à créer un fonds international de soutien à l’avortement. Cette décision est une réaction à la décision du président américain Donald Trump de cesser le financement public aux ONG internationales pratiquant l’IVG aux Etats-Unis.

À lire aussi : Les cinq premières frappes de Donald Trump

« Avec les Etats-Unis si c’est possible, sans si c’est nécessaire« , a-t-il déclaré, interrogé par la députée Kattrin Jadin (MR), affligée par cette atteinte à l’égalité entre les hommes et les femmes. « La mécanique est encore en cours d’élaboration« , a précisé le ministre libéral, qui se dit avide de « passer à l’action » pour protéger les politiques de soutien aux ONG encadrant les filles et les femmes.

La plate-forme Abortion Right, qui regroupe une série d’intervenants défendant le droit à l’interruption volontaire de grossesse, s’est réjouie que la Belgique, par la voix de son ministre de la Coopération au développement, se joigne à l’initiative néerlandaise de création d’un fonds international afin de soutenir financièrement les organisations de défense des droits des femmes, pénalisées par le gouvernement Trump.

Le ministre avait par ailleurs retweeté ce tweet éloquent, qui fait le tour de la toile depuis sa publication :


Avec Belga

CIM Internet