Paris Match Belgique

Trump avoue ne pas avoir d’enregistrements de ses échanges avec Comey

Le président américain avait manifestement lancé des menaces en l'air. | © AFP PHOTO / NICHOLAS KAMM

Politique

Donald Trump avoue ne pas posséder d’enregistrements de ses échanges avec l’ancien chef du FBI James Comey, après des semaines de spéculations qu’il avait lui-même alimentées.

« Je ne sais pas s’il existe des bandes ou des enregistrements de mes conversations avec James Comey, mais je n’ai pas fait, et je ne possède pas, de tels enregistrements », a écrit M. Trump dans une série de tweets.

Quelques jours après avoir limogé l’ancien directeur du FBI James Comey, le 9 mai, le président américain avait évoqué de possibles enregistrements de ses discussions avec ce dernier. « James Comey ferait bien d’espérer qu’il n’existe pas d’enregistrements de nos conversations avant qu’il ne commence à faire des révélations à la presse ! », avait-il lancé dans un tweet menaçant. Interrogé début juin lors d’une audition au Congrès, M. Comey s’était déclaré très à l’aise sur ce thème: « J’ai choisi mes mots avec soin. J’ai vu le tweet sur les enregistrements. J’espère bien qu’il y a des enregistrements ».

Lire aussi > Donald Trump vs. James Comey : la riposte du président « fuité »

Jusqu’à son limogeage brutal le 9 mai sur ordre du président, James Comey supervisait une enquête du FBI sur les contacts entre des membres de l’équipe de campagne de Donald Trump et le gouvernement russe, soupçonné par le renseignement américain d’avoir cherché à influencer l’élection américaine de 2016 en faveur du républicain.

Avec Belga

CIM Internet