Paris Match Belgique

Fermeture des boîtes de nuit, interdiction des fêtes privées… Voici toutes les mesures prises par le Codeco

Codeco, alexander de croo

Les experts avaient même conseillé la mise en place d'un "lockdown light". | © Belga Image

Politique

La Belgique se prépare à un nouveau tour de vis.

 

Une semaine après la mise en oeuvre des nouvelles mesures restrictives, les chiffres restent au rouge en Belgique. La situation sanitaire semble même se dégrader davantage. Dès lors, un nouveau Comité de concertation, initialement prévu en janvier, s’est finalement réuni ce 26 novembre à la première heure. Ce jeudi, Alexander De Croo avait regretté que les règles sanitaires ne soient pas suffisamment suivies. Par conséquent, le Codeco a décidé d’agir avec la mise en place de règles sanitaire plus strictes.

« Les soins de santé sont complètement dépassés, ce n’est pas une situation tenable. Il y a de plus en plus de personnes dans les soins intensifs. Notre système de soins de santé est menacé. Nous devons agir pour réduire la pression sur nos médecins et libérer des lits à l’hôpital », a annoncé d’emblée le Premier ministre lors de la conférence de presse qui a suivi ce nouveau Comité de concertation.

3 axes d’action

Alexander De Croo a ainsi expliqué que le comité avait travaillé autour de trois axes: l’accélération de la vaccination, la mise en place de mesures structurelles et enfin des mesures qui ralentiront la circulation du virus.

« Les vaccins sont une arme performante, sans eux nous serions dans une situation intenable. Grace à eux nous avons pu éviter un très grand nombre d’hospitalisations, il réduit de plus de 94% le risque d’hospitalisation aux soins intensifs. Une troisième dose augmentera cette protection », a rappelé le Premier ministre. Ainsi les ministre de la Santé se réuniront demain afin de trouver une solution pour accélérer l’attribution de la troisième dose au sein de la population. Actuellement, seules les personnes âgées d’au moins 65 ans ont pu bénéficier d’une troisième injection du vaccin. « Nous allons oeuvrer pour permettre à tous ceux qui souhaitent recevoir une troisième dose de le faire dans les plus brefs délais ». 

Pour réduire la pression sur les médecins généralistes, des nouveaux centres de testing, où il sera possible de se rendre librement, vont être mis en place à travers tout le pays. Enfin, avant d’entrer dans le vif du sujet et d’annoncer les nouvelles mesures restrictives, Alexander De Croo a rappelé l’importance du port du masque, y compris pour les personnes vaccinées. « Toutes les mesures de protection sont bonnes à prendre ».

Les mesures actées

  • Le secteur de la nuit doit fermer
  • Les fêtes et événements privés sont interdits, sauf à domicile
  • Les établissements de l’Horeca doivent fermer à 23h et ne peuvent accueillir que des tables de 6 personnes, à l’exception des familles
  • Les enseignants et puéricultrices recevront une troisième dose du vaccin en priorité
  • Les magasins de nuit doivent fermer à 23h
  • Les événements à l’intérieur sont limités à ceux où les participants restent assis

Comme Marc Van Ranst l’avait laissé sous-entendre hier, la Belgique se dirige donc vers un lockdown « light ». Ces mesures seront effectives dés ce samedi 27 novembre, à l’exception des règles destinées aux événements à l’intérieur qui seront elles d’application à partir du 29 novembre. Le Comité de concertation se réunira à nouveau pour réévaluer ces règles le 15 décembre.

Le Premier ministre a conclu sa prise de parole en rappelant que des auto tests sont en vente dans tous les pharmacies belges. Il a ainsi incité la population à se faire tester de la sorte avant de recevoir des invités à leur domicile, là où aucune règle n’est d’application, afin de limiter les risques et nos contacts sociaux.

CIM Internet