Paris Match Belgique

La « résistance » s’organise après le largage du PS par le cdH

Les co-présidents d'Ecolo Zakia Khattabi et Patrick Dupriez. | © BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ

Politique

Multiples rendez-vous entre partis et nouvelles priorités : le MR, le cdH, les Verts et même DéFI dressent les nouvelles lignes d’une politique typiquement belgo-belge.

Une rencontre est prévue lundi après-midi entre le président du MR Olivier Chastel et les co-présidents d’Ecolo Zakia Khattabi et Patrick Dupriez, a-t-on appris auprès des deux partis. C’est Ecolo qui a pris l’initiative de cette rencontre, prévue à 14 heures dans un lieu qui n’a pas encore été déterminé, selon les Verts. Ecolo poursuivra ensuite ces contacts préliminaires en mettant à l’agenda de mercredi des rencontres avec le président du PS Elio Di Rupo (la réunion annoncée pour lundi par ce dernier a donc été reportée) et avec celui de DéFI, Olivier Maingain.

Par ailleurs, la réunion de ce samedi 24 juin entre le président du cdH Benoît Lutgen et celui de DéFI Olivier Maingain se tiendra à 10h30 à la présidence du parlement francophone bruxellois, a précisé le cdH. M. Lutgen a déjà rencontré cette semaine M. Chastel ainsi que le duo Khattabi-Dupriez. Ces échanges ne constituent pas des négociations formelles pour la formation de nouveaux gouvernements en Wallonie, à Bruxelles et en Fédération Wallonie-Bruxelles. Ils visent à clarifier les positions des uns et des autres après l’appel du cdH à former des gouvernements sans le PS dans ces trois entités fédérées.

Une « ligne MR-cdH marquée »

Le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, dont les travaux ont été suspendus lundi après l’appel du cdH à former des majorités sans le PS dans les entités fédérées, a fixé vendredi les dossiers prioritaires sur lesquels il travaillera dès la semaine du 3 juillet prochain. La conférence des présidents s’est réunie vendredi pour ce faire, traduisant déjà les nouvelles priorités d’une « ligne MR-cdH marquée », selon une source socialiste, qui sentait déjà avoir été considérée par ces deux partis comme faisant partie de l’opposition.

Au MR en revanche, on soulignait le bon déroulement de la réunion, dès lors que les cheffes de groupe PS Christiane Vienne et cdH Véronique Salvi « ne se sont pas entretuées« . « Tout va bien, le climat était hyper-constructif« , assurait-on du côté du cdH.

©BELGA PHOTO BRUNO FAHY – La PS Christiane Vienne.

Sur le fond, plusieurs dossiers jugés non-urgents ont été reportés. C’est le cas du contrat de gestion de la RTBF, pour lequel existe la possibilité décrétale d’une prolongation d’un an. L’examen du décret Code de l’Aide à la jeunesse du ministre Rachid Madrane (PS) est lui aussi reporté (des auditions seraient nécessaires), tout comme celui du décret Mémoire du ministre-président Rudy Demote (PS). En matière scolaire, plusieurs dossiers urgents seront traités avant les vacances parlementaires.

On notera que la conférence des présidents avait invité une représentante de DéFI (Caroline Persoons), formation qui ne constitue pourtant pas un groupe parlementaire reconnu. Mme Persoons avait réclamé cette présence jeudi, « dans un souci de démocratie et d’information complète« .

Avec Belga

CIM Internet