Paris Match Belgique

Une femme enceinte et son bébé meurent après le bombardement d’une maternité à Marioupol

guerre en ukraine

Selon Associated Press, la femme avait été transportée en urgence dans un autre hôpital. | © AFP PHOTO / National Police of Ukraine.

Politique

Les images de la femme pendant son évacuation avaient fait le tour du monde.

Une femme enceinte et son enfant à naître, évacués après le bombardement russe d’une maternité à Marioupol, sont décédés, rapporte lundi l’agence Associated Press (AP). Les images de la femme pendant son évacuation avaient fait le tour du monde.

Le ministère ukrainien des Affaires étrangères a également signalé le décès de la jeune femme sur Twitter.

Après le bombardement de Marioupol, cette maman en devenir a été transférée dans un autre hôpital, où les médecins ont tenté de la maintenir en vie.

Le bébé a été mis au monde par césarienne, mais ne présentait aucun « signe de vie », a déclaré le chirurgien Timoer Marin, cité par AP. La mère n’a pas survécu non plus, après plus d’une demi-heure à tenter de la réanimer.

De son côté, l’Ukraine a affirmé lundi qu’elle exigerait une trêve immédiate et le retrait des forces russes lors d’une nouvelle session de négociations avec Moscou prévue par visioconférence dans la journée, près de trois semaines après le début de l’invasion.

CIM Internet