Paris Match Belgique

Macron/Le Pen : Résumé du débat entre piques et attaques

Macron/Le Pen : Résumé du débat entre piques et attaques

Emmanuel Macron et Marine Le Pen lors du débat de l'entre-deux-tours. | © L'EST REPUBLICAIN / Lionel VADAM

Politique

Une phrase qui a fait mouche sur internet est signée Emmanuel Macron : « Vous parlez à votre banquier quand vous parlez à la Russie ».

 

Un Emmanuel Macron souvent offensif accusant régulièrement sa rivale de « contrevérités », une Marine Le Pen qui distille ses piques, le débat présidentiel mercredi soir n’a pas dérogé aux figures imposées d’un tel duel télévisé : attaques et bons mots qui font mouche.

EUROPE

« Ne tombez pas dans le complotisme », a lancé Marine Le Pen, alors qu’Emmanuel Macron l’accusait de vouloir « sortir de l’UE », ce dont s’est défendue la candidate RN.

« Venant de vous je trouve ça séduisant », lui a rétorqué Emmanuel Macron, alors que les militants RN sont selon certaines enquêtes les plus sensibles aux théories du complot.

ÉCOLOGIE

Emmanuel Macron a qualifié son adversaire d’être « climato-sceptique » en l’accusant de subventionner les énergies fossiles par son projet de baisse de la TVA.

Marine Le Pen lui a répondu qu’il était « un peu climato hypocrite » en l’accusant de soutenir « le pire de l’écologie punitive ».

Lire aussi > Le Pen-Macron : « Climato-sceptique » contre « climato-hypocrite »

POUTINE

Allusion au prêt d’un créancier russe au RN, M. Macron répond à Marine Le Pen qui lui reproche d’avoir reçu le président russe avec les honneurs: « J’ai reçu M. Poutine comme un chef d’État mais pas comme un banquier »« Vous parlez à votre banquier quand vous parlez à la Russie », a-t-il lancé.

En retour, pour justifier son prêt russe de 2015, Marine Le Pen accuse Emmanuel Macron de l’avoir « empêchée » d’en contracter un en France. « Nous sommes un parti pauvre, c’est pas déshonorant », vante-t-elle encore.

GERARD MAJAX

La référence a fait sourire les réseaux sociaux. Alors que les deux candidats s’écharpent sur les chiffres du chômage, M. Macron souligne que le Bureau international du travail (BIT) ne compte pas les catégories B et C du chômage.

« Ils seront contents de l’apprendre », ironise Marine Le Pen. « Ce n’est pas Gérard Majax, ce soir. Arrêtez ça ! », rétorque Emmanuel Macron en référence au prestidigitateur célèbre dans les années 1980 et 1990.

LE TOUQUET

Quel avenir pour les éoliennes en France ? Les deux candidats ont deux visions radicalement différentes mais Marine Le Pen persifle : « Vous voulez mettre des éoliennes partout sauf en face du Touquet », où le couple Macron possède une résidence secondaire. Le président-candidat l’accuse en retour de « complotisme ».

CINQ ANS APRES

Emmanuel Macron remarque que le débat est « plus discipliné » qu’il y a cinq ans. « On vieillit », sourit Marine le Pen. « Vous, ça ne se voit pas. Moi, je crains que ça se voit beaucoup », badine Emmanuel Macron.

MCKINSEY

Marine Le Pen critique la proposition d’Emmanuel Macron de mieux rémunérer les enseignants au mérite. « Je ne sais pas si c’est McKinsey qui a proposé ça », tacle la candidate en référence à la polémique sur le recours jugé excessif aux cabinets de conseil pendant ce quinquennat.

LECTURE

Débat entre les deux candidats sur le projet de loi contre l’islamisme proposé par Mme Le Pen. Celle-ci adresse ce reproche à son rival : « Vous n’avez pas lu ma loi ». Emmanuel Macron, du tac au tac : « Mais j’ai lu la Constitution française ».

Avec l’AFP

CIM Internet