Paris Match Belgique

Poutine met en garde contre des déploiements de l’Otan, la France soutient la Suède et la Finlande

Poutine met en garde contre des déploiements de l'Otan en Suède et en Finlande, la France les soutient

Le président russe Vladimir Poutine | © Anton Novoderezhkin / Abacapress

Politique

La France vient de réagir, déclarant qu’elle « se tiendra aux côtés de la Finlande et de la Suède » en cas d’agression.

 

Le Kremlin multiplie depuis la semaine dernière les avertissements sur un autre front, celui de l’élargissement probable de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (Otan) à la Finlande et la Suède, deux pays que l’invasion russe de l’Ukraine, déclenchée le 24 février, a poussés à renoncer à des décennies de non-alignement militaire. Le président russe Vladimir Poutine a estimé lundi que ces adhésions ne constituaient pas « une menace immédiate ». Mais, a-t-il poursuivi, « le déploiement d’infrastructures militaires sur les territoires de ces pays entraînera bien sûr une réponse ».

La Russie avait en particulier expliqué son attaque en Ukraine par le rapprochement de son voisin occidental avec l’Otan, estimant que cela constituait une menace « existentielle » pour sa sécurité. Avec l’entrée probable de la Finlande dans l’Otan, c’est 1 300 km de frontières terrestres supplémentaires que la Russie partagera avec l’Alliance atlantique. Après la Finlande la veille, la Suède a à son tour annoncé lundi qu’elle allait demander son adhésion à l’Otan, après une consultation de son Parlement. Ces candidatures prouvent qu’« une agression ne paie pas », a jugé le secrétaire général de l’Alliance atlantique Jens Stoltenberg.

Lire aussi > 3 choses à savoir sur la possible adhésion de la Finlande et de la Suède à l’Otan (VIDEO)

Il s’est aussi dit « confiant » dans la possibilité pour les États de l’Alliance de trouver un compromis avec la Turquie, dont le président Recep Tayyip Erdogan a martelé lundi qu’elle ne « cèderait pas » quant à son refus de voir la Finlande et la Suède entrer dans l’Otan. Ankara leur reproche de faire preuve de mansuétude envers les rebelles kurdes du PKK (parti des travailleurs du Kurdistan) considéré comme organisation terroriste.

La France aux côtés de la Finlande et de la Suède

La France « se tiendra aux côtés de la Finlande et de la Suède » en cas d’agression, a déclaré lundi soir l’Elysée après que ces deux pays ont annoncé vouloir adhérer à l’Otan.

« Tout État qui chercherait à tester la solidarité européenne, à travers une menace ou une agression contre leur souveraineté par quelque moyen que ce soit, doit avoir la certitude que la France se tiendra aux côtés de la Finlande et de la Suède », écrit la présidence française dans un communiqué.

Avec l’AFP

Mots-clés:
russie suède Finlande Otan
CIM Internet