Paris Match Belgique

France : Borne a remis sa démission à Macron, qui l’a refusée

France : Borne a remis sa démission à Macron, qui l'a refusée

Elisabeth Borne et Emmanuel Macron. | © GONZALO FUENTES / AFP

Politique

Après les élections législatives, le parti d’Emmanuel Macron n’a plus la majorité absolue à l’Assemblée nationale.

 

La Première ministre Elisabeth Borne a remis sa démission au président Emmanuel Macron, qui l’a refusée « afin que le gouvernement puisse demeurer à la tâche et agir en ces jours », a annoncé mardi matin l’Elysée.

Le chef de l’État va mener « les consultations politiques nécessaires (…) afin d’identifier les solutions constructives envisageables au service des Français », a précisé la présidence, avant une série de rendez-vous avec les chefs de parti mardi et mercredi à l’Elysée. Les macronistes d’Ensemble! sont loin de la majorité absolue, fixée à 289 sièges sur 577, en obtenant 245 députés. Le président français va donc devoir s’allier avec au minimum un autre parti pour que les propositions de loi de son gouvernement aient une chance d’être validées par l’Assemblée.

Lire aussi > La France plonge dans les turbulences après les législatives

La coalition de gauche Nupes est maintenant le premier parti de l’opposition (137 sièges), suivi par le Rassemblement national qui réalise une percée historique (89 sièges). Le plus haut pourcentage reste le taux d’abstention, qui était de 53,79% pour ce deuxième tour.

Avec Belga

CIM Internet