Paris Match Belgique

Zelensky à Bakhmout, point chaud du front dans l’est de l’Ukraine

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky sur le front de l'est à Bakhmout

Volodymyr Zelensky lors d'un discours à la nation, le 16 décembre dernier. | © ABACAPRESS.

Politique

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est rendu mardi en visite surprise à Bakhmout, ville que les forces russes tentent de prendre depuis des mois et actuellement le point le plus chaud du front dans l’est de l’Ukraine, a indiqué son service de presse.

« Il a rencontré des militaires, s’est entretenu avec eux et donné des décorations à nos soldats », a indiqué le service de presse de la présidence sans donner d’autres détails. Si M. Zelensky se déplace régulièrement dans des zones situées près de la ligne de front, sa visite à Bakhmout, dans la région du Donbass, semble le plus risqué de ses voyages.

Avantage léger pour les troupes ukrainiennes

« Zelensky à Bakhmout. Le président le plus courageux de la nation la plus courageuse », a commenté le vice-Premier ministre Mykhaïlo Fedorov sur Telegram. Depuis l’été, les Russes tentent de prendre Bakhmout, connue jadis pour ses vignobles et ses mines de sel, habitée par environ 70 000 personnes avant l’invasion de Moscou lancée fin février.

Ces derniers mois, la cité est devenue le lieu de pertes massives apparentes dans les deux camps du fait d’une guerre de tranchées épuisante, de duels d’artillerie lourde et d’assauts frontaux. Si les troupes russes ont revendiqué la capture de villages et de zones situées à l’extrémité même de la ville, les forces ukrainiennes semblent contrôler Bakhmout et une partie de ses alentours.

« Les forces russes auraient perdu des positions au sud de Bakhmout le 18 décembre et poursuivi leurs attaques au sol près de Bakhmout et de la ville de Donetsk », a commenté dans son rapport de lundi le centre d’analyse Institute for the Study of War basé aux États-Unis.

CIM Internet