Paris Match Belgique

Ivanka Trump distante avec son père ? Donald Trump crie à la «fake news»

donald et ivanka trump en brouille ?

Donald et Ivanka Trump en juillet dernier lors des obsèques d'Ivana Trump. | © Future Image.

Politique

Dans un message publié lundi sur son réseau social, Donald Trump a commenté les rumeurs affirmant que sa fille Ivanka ne souhaiterait plus être associée à lui.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Autrefois conseillers haut placés à la Maison Blanche, ils feraient aujourd’hui tout pour se tenir à distance de la vie politique. Ivanka Trump et son époux Jared Kushner ont annoncé en novembre dernier qu’ils ne participeraient pas à la future campagne présidentielle de Donald Trump, qui a annoncé sa candidature pour 2024. La fille préférée de l’ancien dirigeant américain a fait savoir il y a quelques semaines qu’elle le « soutiendrait désormais hors de la zone politique », disant vouloir mettre la priorité sur sa vie de famille, tout en assurant « aimer profondément » son père.

Depuis, les rumeurs de tensions entre Donald et Ivanka Trump se font de plus en plus pressantes. Dans un nouvel article du New York Magazine, la journaliste Olivia Nuzzi affirme que la situation familiale des Trump serait particulièrement délicate dernièrement, notamment depuis un repas polémique entre Donald Trump, Kanye West et Nick Fuentes dans sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride. En novembre dernier, les trois hommes ont en effet partagé un dîner, provoquant le scandale alors que Kanye West et Nick Fuentes ont ouvertement affiché leurs opinions antisémites.

Face au tollé, Donald Trump espérait obtenir le soutien de son beau-fils. Mais selon le New York Magazine, ce dernier, de confession juive, « n’a aucunement l’intention de l’aider dans ses controverses ». « Il a ignoré les appels lui demandant de prendre la parole publiquement », est-il écrit.

D’après le New York Post, à cette même époque, Donald Trump aurait « supplié » sa fille et son beau-fils de rejoindre sa campagne, conscient que l’élégante blonde était son principal atout lors de son premier mandat. Il aurait essayé d’avoir cette conversation avec eux durant le mariage de son autre fille, Tiffany Trump, organisé à Mar-a-Lago. Un détail de cette cérémonie n’est d’ailleurs pas passé inaperçu puisque sur Instagram après les festivités, Ivanka Trump a publié de nombreuses photos de famille, dont une avec l’épouse de Donald Trump, Melania. Elle n’a en revanche pas posé auprès de son père. Ivanka Trump et Jared Kushner sont ensuite partis en voyage avec leurs trois enfants, entre l’Europe – ils ont fait escale à Paris – et le Qatar, où ils ont assisté à la Coupe du monde.

La réponse de Donald Trump

Face à toutes ces spéculations, Donald Trump a réagi lundi sur son réseau social, Truth Social. Fidèle à la guerre qu’il mène contre les médias, il a affirmé que ces articles n’étaient que des « fake news ». « Je n’ai jamais demandé ni à Jared, ni à Ivanka de prendre part à ma campagne pour 2024 », a-t-il écrit. Il a ensuite indiqué que c’était en réalité lui-même qui avait conseillé à sa fille et son époux de ne pas s’impliquer, jurant vouloir les protéger « de la méchanceté des informations corrompues et fausses ». Il a conclu en se disant persuadé d’être capable de gagner à nouveau la présidentielle.

Une victoire qui semble bien difficile à atteindre pour le moment. Mi-décembre, la commission d’enquête parlementaire a recommandé que des poursuites pénales soient lancées contre l’ancien président notamment pour appel à l’insurrection et complot à l’encontre de l’État américain. Le 6 janvier 2021, des partisans de l’ancien président Trump, affirmant – à tort – comme lui que la présidentielle de 2020 lui avait été volée par Joe Biden, avaient violemment attaqué le siège du Congrès à Washington pour stopper la certification des résultats. Pour la commission d’enquête parlementaire, Donald Trump ne devrait désormais jamais avoir le droit d’occuper de nouvelles fonctions publiques.

CIM Internet