Paris Match Belgique

Les jeunes VLD relancent le débat sur le port d’arme en Belgique

L'auteur de la proposition la défend avec conviction. | © AFP PHOTO / Brendan Smialowski

Politique

Sur Facebook, les jeunes libéraux flamands ont demandé aux internautes s’ils étaient pour ou contre la libre possession d’arme. Résultat près de 24 heures après la publication : une majorité de soutiens.

« Les gens devraient-ils être libres de posséder une arme pour se protéger soi-même et les autres ? » Voilà la question que posent les jeunes VLD depuis mercredi dans un post Facebook, repéré par nos confrères de La Libre. Ce débat, lancé à l’origine par Jerry Van Echelpoel, a rapidement engendré de vives réactions de la part des internautes qui étaient, jeudi à 20h, plus de 5 700 à répondre. Résultat ? Une légère majorité de « pour », à 700 voix près.

Lire aussi : Les armes de guerre illégales circulent de plus en plus en Belgique

« Le gouvernement parvient de moins en moins à protéger les citoyens. Le monopole de la violence n’est plus uniquement entre les mains des services d’ordre et de l’armée, explique l’auteur de la proposition qui la défend avec conviction à La Libre. Des organisations criminelles et des terroristes parviennent toujours plus facilement à se procurer des armes sans que les citoyens puissent se défendre ». Le jeune libéral suggère donc que les citoyens « qui en sont capables puissent disposer d’une arme pour se défendre et protéger leur famille ». Pour lui, le port d’armes est une « partie essentielle de la liberté individuelle » et d’une « société sûre ».

 

Op ons congres laten we graag alle meningen aan bod komen. Dit is een stelling ingediend door een lid van ons: Akkoord (…

Publié par Jong VLD sur mercredi 2 août 2017

Lire aussi : États-Unis : 19 enfants tués ou blessés chaque jour par balle

Du 4 au 6 août à Bruxelles, les jeunes libéraux flamands débattront lors d’un congrès d’été des propositions mises en avant par le bureau politique mais aussi par les militants. En plus de la liberté de posséder une arme, ils aborderont également d’autres idées controversées ou non, de la dépénalisation de l’avortement à la suppression des allocations familiales.

CIM Internet