Paris Match Belgique

L’ex-guérilla des Farc lance son parti « révolutionnaire »

"Timochenko" lors de la grande rencontre qui a abouti au nouveau parti. | © AFP PHOTO / Raul Arboleda

Politique

Le traité de paix entre l’État colombien et les Farc ne signifiait pas leur disparition, bien au contraire : les révolutionnaires lancent leur propre parti.

L’ex-guérilla des Farc, qui a signé la paix après plus d’un demi-siècle de conflit armé en Colombie, a annoncé que le parti qu’elle doit lancer vendredi s’appellera Fuerza Alternativa Revolucionaria del Comun (Force alternative révolutionnaire commune). »Notre congrès a décidé à la majorité que le nom du #NuevoPartido (Nouveau Parti) est : Force alternative révolutionnaire commune (Farc) », a écrit jeudi le chef de l’ancienne rébellion marxiste, Rodrigo Londoño alias « Timochenko », sur Twitter.

Le nom a été choisi pendant le congrès des Farc, qui se tient depuis dimanche à Bogota, et ses traductions officielles dans d’autres langues seront annoncées vendredi, a précisé à l’AFP le service de presse des Farc. Quelques 1 200 délégués, venus des anciens fiefs des Farc et des zones où les ex-guérilleros ont achevé de déposer leurs armes le 15 août, devaient définir cette semaine le nom, les statuts et les candidats de ce parti aux élections de 2018. Le leader des Farc a précisé que la décision de conserver l’acronyme Farc, mais en lui donnant une nouvelle signification, a été votée par 628 délégués, 264 lui préférant celui de Nueva Colombie (Nouvelle Colombie).

En marge du colloque, Rodrigo Londoño a également fait savoir que les « nouveaux FARC » avaient pour ambition de « construire un nouveau pays« , « faire taire les violents » et « bâtir l’amour par-dessus la haine« . « Par la concrétisation du Nouveau Parti, nous entreprenons une étape importante avec la création d’un espace populaire dans la scène politique« , a-t-il ajouté.

Un nouveau blason

Ce nouveau parti de gauche et son logo – une rose rouge avec une étoile en son centre, les lettres Farc en vert – seront présentés publiquement vendredi sur la place Bolivar, haut lieu de la politique colombienne au coeur de Bogota puisque s’y trouvent le Parlement et, à deux pas, le palais présidentiel Casa de Nariño.

Les Farc, issues en 1964 d’une insurrection paysanne et qui ont signé un accord de paix historique en novembre après quatre ans de négociation, arboraient jusque là un blason représentant deux fusils entrecroisés avec un livre.

Avec Belga

CIM Internet