Paris Match Belgique

Laurette Onkelinx quitte la politique : « J’ai envie d’écrire différemment le dernier chapitre de ma vie »

Laurette Onkelinx veut "tourner la page". | © BELGA PHOTO THIERRY ROGE

Politique

Laurette Onkelinx, figure emblématique du PS, a annoncé qu’elle quittera la vie politique, « au plus tard » à la fin de son mandat, en 2019.

C’est lors d’une conférence de presse qu’une des figures emblématiques du PS l’a annoncé : elle quittera son mandat de député fédérale et sa fonction de présidente de la fédération bruxelloise du PS, au plus tard en 2019, rapporte la RTBF ce mercredi. L’occasion pour elle de parler de son parcours bien fourni. « J’ai été 10 ans avocate, parlementaire 7 ans, puis ministre, vice première ministre etc sans discontinuer pendant 22 ans. J’ai servi sous 3 rois et 5 premiers ministres. Pendant toutes ces années, j’en ai connu des crises ». Elle reconnaît que les événements politiques bouleversants de cet été ont accéléré sa réflexion, déjà entamée il y a plus d’un an.

Lire aussi > Elio Di Rupo face à ses détracteurs : « Ceux qui veulent me voir partir vont être déçus »

« J’ai envie d’autre chose, j’ai envie de tourner la page, j’ai envie d’écrire moi-même et différemment le dernier chapitre de ma vie professionnelle », a déclaré Laurette Onkelinx, émue. Mais en tant que « militante convaincue » et « femme de gauche, profondément concernée par la lutte contre les inégalités », elle ne partira pas avant la fin de ses mandats.

Son dernier combat

La socialiste précise qu’elle mènera encore « le dernier combat de sa vie politique » avec les élections de 2018 et 2019, en tant que présidente de la fédération du PS bruxellois. « Ce n’est pas au moment où l’on connaît des difficultés qu’il faut quitter le navire ». Après ce dernier combat, elle affirme qu’elle continuera à s’intéresser à la politique mais en travaillant « d’une autre manière ».

Elle laisse un dernier message d’espoir lors de cette conférence : « la politique a besoin de nouveaux visages qui doivent incarner de nouveaux enthousiasmes et nouveaux espoirs ». Elle laisse donc sa place aux jeunes, après près de trente ans de carrière politique.

CIM Internet