Paris Match Belgique

Theo Francken en soldat nazi : Ecolo J a-t-il été trop loin ?

Vidéo Politique

Uniforme nazi, carabine en main… Le photomontage diffusé par la section jeune d’Ecolo dénonce la « collaboration » avec le président soudanais Omar el-Béchir, accusé de génocide et de crimes contre l’humanité. Theo Francken exige des excuses mais Ecolo J n’est pas le seul à faire cette comparaison avec la Seconde Guerre Mondiale.

Après avoir évoqué le « nettoyage » en cours au parc Maximilien, le secrétaire d’État à l’Asile et la Migration est au cœur d’une nouvelle polémique : Theo Francken collabore avec l’État soudanais qui envoie ses agents des services secrets pour identifier des migrants en séjour illégal provenant de ce pays déchiré par la guerre. Révélé par De Morgen, ce nouveau scandale a particulièrement énervé les citoyens mais également la classe politique, et plus précisément la section jeune d’Ecolo. Ceux-ci ont publié mercredi un photomontage du secrétaire d’État habillé comme un soldat de la Seconde Guerre Mondiale, carabine à la main. Le texte qui l’accompagne n’est également pas rose. « Confiscation et pillage des effets personnels », « rafles planifiées », « collaboration avec un président accusé de génocide »… Tout fait référence aux actes odieux qui touchent les migrants dans le parc de Bruxelles.

Lire aussi > Le Parc Maximilien en alerte humanitaire

Theo Francken n’a pas tardé à réagir sur Twitter : « Le groupe Ecolo-Groen se place en-dehors du débat politique. Je ne me laisse pas criminaliser. J’exige des excuses », a-t-il écrit, avant d’interpeller les deux partis directement : « Soutenez-vous ceci ? Trouvez-vous cela normal ? »

Lire aussi > Visa à une famille syrienne : victoire finale pour Théo Francken ?

Ecolo J est indépendant

Hors de question de la part d’Ecolo de donner des excuses à Theo Francken. La coprésidente du parti Zakia Khattabi rappelle, lors de l’émission « Rentrée politique » sur RTL, que Ecolo J est indépendant. « Ils ont leur ligne éditoriale et politique ». « Nous n’avons pas été consultés, et on n’aurait sans doute pas fait les choses de cette manière, mais la photo est à la mesure de leur indignation ».

Du côté flamand, Groen refuse également de donner des excuses mais le parti se distancie de l’action des jeunes Ecolo. « Votre politique est suffisamment erronée pour éviter de tomber dans ce type de caricature », a estimé le député Wouter De Vriendt.

C’est le régime de Vichy, de Pétain et de Laval qui se débarrasse des juifs allemands qui avaient fui le régime nazi.

Ecolo J n’est pas le seul à avoir comparé la situation actuelle à celle de la Seconde Guerre Mondiale. L’ancien ministre libéral Hervé Hasquin a déclaré sur la Première : « Rapatrier des réfugiés dans une dictature qui est quand même sanglante et dont le président est condamné par un tribunal international est assez inquiétant. J’avouerai que cela me fait penser à ce qui s’est passé pendant la guerre. C’est le régime de Vichy, de Pétain et de Laval qui se débarrasse des juifs allemands qui avaient fui le régime nazi, en les rendant à Hitler en 1941-42 ». L’ancien recteur de l’ULB espère que prudence et vigilance seront de mise « au moment où ces rencontres se dérouleront. Il faut se souvenir de ce qu’il peut arriver à des êtres humains lorsqu’ils sont renvoyés dans des régimes honnis et méprisables ».

Un peu plus tôt, à la même radio, le député Ecolo Jean-Marc Nollet avait lui aussi fait une comparaison avec la période du nazisme. « Cela voudrait dire que l’on ferait venir en Belgique les services secrets, la police allemande. C’est ce genre de situation que l’on vit aujourd’hui ».

Publication censurée

Les jeunes écologistes ont remplacé la publication « censurée » par Facebook par une photo floutée accompagnée d’un texte évoquant leur déception mais aussi leurs convictions : « Pour Ecolo J, les actes sont bien pires que les photos », dénonçant la critique qui s’est retournée contre leur photomontage plutôt que sur son sujet. « Les agissements du secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, repoussant un peu plus chaque jour les limites de l’extrême, ne sont pas dignes d’un État démocratique. Si Facebook pouvait être aussi rapide avec les publications racistes et homophobes qui inondent quotidiennement la toile, on ne s’en porterait pas plus mal… »

Notre publication a été censurée… La publication censurée est une communication d’écolo j, le groupe Ecolo/Groen à…

Pubblicato da écolo j su Mercoledì 20 settembre 2017

(Avec Belga)

CIM Internet