Paris Match Belgique

Une cour d’appel refuse de rétablir le décret anti-immigration de Donald Trump

Le nouveau président des Etats-Unis signant ses premiers décrets | © Belga

Politique

Une cour d’appel américaine a rejeté tôt ce dimanche la demande de Donald Trump de rétablir au plus vite l’application du décret anti-immigration qu’il a signé le 27 janvier.

Samedi, le département de la Justice avait fait appel de la décision d’un juge fédéral qui bloquait l’application du décret refusant l’entrée aux Etats-Unis à des personnes originaires de sept pays musulmans (Libye, Soudain, Syrie, Irak, Iran, Yémen, Somalie).

Après la décision du juge James Robart de bloquer ce décret, Doanld Trump a tweeté : « Le juge a ouvert notre pays à des terroristes potentiels et à d’autres qui n’ont pas nos meilleurs intérêts dans leur cœur. Les méchants sont très contents. »

James Robart, nommé au poste de juge fédéral en 2004 par le président George W. Bush, avait ordonné vendredi 3 février l’annulation temporaire du décret anti-immigration valable sur l’ensemble du territoire américain. La Maison Blanche jugeait cette décision scandaleuse, d’où l’appel samedi de Donald Trump pour réactiver le décret « Muslim Ban ».

Après la décision du juge, le département de la Sécurité intérieure a ordonné aux agents de contrôle des frontières de ne pas appliquer ce décret.

 

CIM Internet