Paris Match Belgique

Charles Michel confirme la venue de Mike Pence à Bruxelles en février

Mike Pence à droite à côté du magistrat américain Neil Gorsuch © Belga | © Belga

Politique

Mike Pence, vice-président de Donald Trump, viendra à Bruxelles en février, a confirmé le Premier ministre Charles Michel. Les deux hommes se rencontreront le dimanche 19 février au cours d’un dîner de travail qui sera consacré aussi bien aux relations bilatérales entre la Belgique et les Etats-Unis qu’aux institutions européennes. Le prochain sommet de l’Otan attendu au mois de mai sera également évoqué.

La Maison Blanche a annoncé jeudi 2 février cette première visite en Europe du vice-président qui se rendra aussi en Allemagne pour participer à la 53ème Conférence sur la sécurité de Munich, organisée du 17 au 19 février, avant de rencontrer des dirigeants des institutions européennes le lundi 20 février.

Un sommet de l’Otan doit se tenir en Belgique au mois de mai, auquel assistera le nouveau président Donald Trump.

L’événement permet de conforter le rôle international de la Belgique, a commenté le Premier ministre en marge d’une visite officielle en Israël. « Nous avons travaillé par la voie diplomatique de manière intense et discrète », a-t-il commenté.

Mike Pence, l’ultra-conservateur pour qui les femmes doivent rester au foyer

Le vice-président de Donald Trump tient des positions extrêmes sur les femmes et les homosexuels notamment. Cet ancien juriste et animateur de radio considère qu’une femme qui concilie le rôle de mère et la carrière professionnelle induit « un retard de croissance et de développement chef l’enfant ».

Aussi, il estime que les homosexuels ne peuvent « intégrer l’armée parce que leur présence affaiblit les troupes » avait-il déclaré à la Chambre des représentants où il siégeait de 2001 à 2013.

Du même acabit que Donald Trump pour donner un avis, il considère que « le réchauffement climatique est un mythe ».

(Avec Belga)

CIM Internet