Paris Match Belgique

La loi russe sur les médias « agents de l’étranger » menace la liberté de la presse selon l’UE

Le président russe Vladimir Poutine a promulgué samedi la loi permettant de classer des médias comme "agents de l'étranger". | © Pexels

Politique

La loi russe sur les médias « agents de l’étranger » est une « menace aux médias libres et indépendants », ont déploré dimanche les services extérieurs de l’Union européenne.

« La législation sur les ‘agents de l’étranger’ va à l’encontre des obligations et des engagements de la Russie en matière de droits de l’Homme, et l’élargissement de sa portée à des médias étrangers (…) est une menace supplémentaire pour les médias libres et indépendants et l’accès à l’information », déclare dans un communiqué un porte-parole des services extérieurs de l’UE. Il s’agit « d’une nouvelle tentative de réduire l’espace pour les voix indépendantes en Russie », ajoute cette même source.

Lire aussi : « SOS femmes en danger », un reportage qui dénonce les violences conjugales en Russie 

Les médias devront détailler leur situation financière aux autorités

Le président russe Vladimir Poutine a promulgué samedi la loi permettant de classer des médias comme « agents de l’étranger », en réaction à l’obligation faite à la chaîne russe RT de s’enregistrer sous cette appellation aux États-Unis. Vivement critiquée par les ONG Human Rights Watch et Amnesty international, la loi contraint notamment les entités concernées à donner des informations aux autorités sur leur situation financière et à préciser dans les documents qu’elles produisent qu’ils sont classés comme tels.

« Le 25 novembre, le président russe promulgué la loi des médias étrangers donnant aux autorités une large marge de manoeuvre juridique afin de bloquer certains sites. »

Des ONG à la presse

Ce texte étend aux médias une loi datant de 2012 qui ne concernait jusqu’à présent que les organisations non gouvernementales. Dans leur communiqué, les services extérieurs européens rappellent que la position de l’UE sur la loi sur les « agents étrangers » est « claire » depuis longtemps: elle « renforce les restrictions sur l’exercice des libertés fondamentales en Russie, consume les faibles ressources des ONG et inhibe la société civile indépendante dans le pays ».

(Avec Belga)

CIM Internet