Paris Match Belgique

En cas de guerre, les États-Unis menacent de « détruire complètement » le régime coréen

L'ambassadrice américaine Nikki Haley, en réunion d'urgence du Conseil de sécurité, le 29 novembre 2017. | © AFP PHOTO / KENA BETANCUR

Politique

Le Conseil de l’ONU s’est réuni en urgence suite au dernier tir de missile intercontinental de la Corée du Nord.

 

Le Conseil de sécurité s’était réuni en urgence, ce mercredi 29 novembre, sur le dossier nord-coréen. Après le tir de missile nord-coréen, l’ambassadrice américaine à l’ONU a été on ne peut plus claire : « Il faut continuer à traiter la Corée du Nord comme un paria », a-t-elle déclaré, appellant tous les pays à mettre un terme définitif à leurs relations diplomatiques et commerciales avec la Corée du Nord.

Lire aussi > Une guerre avec la Corée du Nord ? Les États-Unis sont prêts

La Corée du Nord a fait son choix. Un choix agressif plutôt que pacifique, en lançant son dernier tir de missile intercontinental. Ainsi, Nikki Haley a menacé de détruire le régime nord-coréen si une guerre devait se dérouler. « Si la guerre vient, ne vous y trompez pas : le régime nord-coréen sera détruit complètement », a-t-elle lancé lors de la réunion du Conseil de sécurité.

Nouvelles sanctions

Les États-Unis ont dès lors demandé à la Chine de cesser toute livraison de pétrole au régime nord-coréen, Nikki Haley dénonçant le fait que Pyongyang continuait « d’obtenir des produits dérivés du pétrole grâce à des transferts de navire en mer ». Or, la dernière résolution de sanctions de l’ONU en septembre avait imposé une limitation de la livraison de pétrole à la Corée du Nord.

Lire aussi > Avec son nouveau missile intercontinental, la Corée du Nord a le continent américain à sa portée

Peu après le tir du missile intercontinental nord-coréen, qui a atteint une altitude inédite, Washington avait annoncé vouloir de nouvelles sanctions internationales. Mais Nikki Haley n’a pas évoqué lors de son intervention la mise en chantier d’une nouvelle résolution de sanctions.

– Avec Belga et AFP

CIM Internet