Paris Match Belgique

Brigitte Macron a baptisé le bébé panda de Beauval

La cérémonie de baptême du petit panda de Beauval, en présence de sa marraine Brigitte Macron. | © Eliot Blondet/ABACAPRESS.COM

Politique

Le bébé panda du zoo de Beauval a été baptisé ce lundi en présence de sa marraine Brigitte Macron. Revivez la cérémonie en images.

 

D’après un article Paris Match France de Emilie Cabot

Le premier bébé panda né en France a désormais un nom. Né le 4 août, il s’appelle Yuan Meng qui signifie « réalisation d’un rêve, d’un souhait ». L’animal a été baptisé ce lundi après-midi lors d’une grande cérémonie organisée au zoo de Beauval en présence de sa « marraine », Brigitte Macron, du vice-ministre des Affaires étrangères chinois Zhan Yesui et de l’ambassadeur de Chine en France Zhai Ju. Coté français, l’ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, grand amoureux de la Chine, était également présent tout comme Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

Lire aussi > Brigitte Macron, ses premières confidences de Première dame

Ce médiatique baptême a été marqué par le premier discours de Brigitte Macron, en tant que Première dame. « Il est dans la vie des bonheurs simples dont la profondeur vous étonne, c’est précisément ce que je viens de vivre en rencontrant Yuan Meng », a-t-elle introduit à la tribune. « Yuan Meng est né ici tout en étant d’ailleurs. Il est le fruit énergique et vigoureux de l’amitié franco-chinoise, de cette amitié solide où il est possible de confier ce qu’on a de plus cher à quelqu’un dont on sait qu’il en prendra soin comme de lui-même. C’est cela qui a été fait ici à Beauval », a poursuivi la marraine du bébé panda remerciant la famille Delord, propriétaire du zoo.

Quelques mots de remerciements en chinois

Brigitte Macron a aussi adressé un message à la Première dame chinoise, Peng Liyuan, absente de la cérémonie : « Je suis heureuse de vous transmettre toute mon amitié et de vous dire, madame, merci et à bientôt », a déclaré Brigitte Macron avant de tenter quelques mots en chinois – elle a dit « Je vous remercie » – pour « saluer la pérennité de l’amitié entre la France et la Chine ». Brigitte Macron et Peng Liyuan se rencontreront prochainement, courant janvier lors de la première visite en Chine d’Emmanuel Macron.

CIM Internet