Paris Match Belgique

« Transgenre », « fœtus », « diversité » : Donald Trump interdit à une agence de santé américaine d’utiliser ces mots

trump

Donald Trump et la science ne font pas bon ménage. | © AFP PHOTO / Nicholas Kamm

Politique

Au total, le gouvernement américain a interdit à la principale agence de santé publique américaine d’utiliser sept mots dans les documents officiels qui vont servir à l’élaboration du budget de l’année prochaine.

La nouvelle décision de l’administration Trump s’attaque à la science et à la santé. D’après un article du Washington Post, publié ce vendredi 15 décembre, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), qui forment une agence du Département américain de la santé, ont reçu une liste de sept mots interdits dans les documents officiels servant à l’élaboration du budget de l’année à venir. Dévoilés lors d’une réunion d’information de 90 minutes, ces sept mots ou expressions désormais bannis sont « vulnérable », « fœtus », « prestation sociale », « transgenre », « diversité », « fondé sur des données concrètes » et « fondé sur la science ».

Lire aussi > Un an après son élection, retour sur les pires fiascos de Donald Trump

Dans certains cas, les analystes politiques des CDC se sont vus proposer des formules alternatives. « Fondé sur la science » et « fondé sur des données concrètes » deviennent ainsi « les CDC fondent leurs recommandations sur la science au regard des normes et des souhaits de la communauté ».

« Vous êtes sérieux ? »

L’annonce de cette liste noire a provoqué des réactions « incrédules » de la part des cadres et des analystes. Vous êtes sérieux ? », « Vous rigolez ? », pouvait-on entendre lors de la réunion, explique l’analyste présent et interrogé par le Washington Post.

Lire aussi > Après le scandale Weinstein, au tour de Donald Trump ?

Les réactions sur les réseaux sociaux sont du même ressort. Sur Twitter, la vulcanologue Jess Phoenix réplique : « L’administration Trump a franchi une ligne énorme. Ils interdisent aux CDC d’utiliser les mots ‘fondé sur des données concrètes’ ou ‘fondé sur la science’. Mais la science EST basée sur des données concrètes, et les CDC ne devraient pas faire de recommandations basées sur des souhaits ».

De son côté, l’association de défense des droits de l’Homme Human Rights Campaign dénonce « un acte méprisable de l’administration Trump-Pence », comme « tentative d’effacement des personnes LGBT du vocabulaire des CDC comme des programmes décisifs qui soutiennent la communauté ».

Trump n’en est pas à son premier coup contre la communauté LGBT. Depuis son élection, plusieurs départements, dont celui de la Santé et des Services sociaux, ont changé certaines politiques fédérales et comment ils recueillent des informations gouvernementales sur les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres américains. Le Washington Post fait également remarquer que le département américain de la santé et des services sociaux a supprimé de son site internet les informations à propos des personnes LGBT.

CIM Internet