Pourquoi devrait-on marcher (au moins) 10 minutes après les repas ?

Pourquoi devrait-on marcher (au moins) 10 minutes après les repas ?

marche

Image d'illustration. | © Unsplash / Tanja Heffner

Santé

Après manger, on est souvent frappé par un coup de pompe qui donne envie de lézarder. Or, aller se dégourdir les jambes semblerait bien meilleur pour la santé.

 

C’est une tradition vieille de plusieurs siècles et bien connue des Italiens. Le dimanche après un repas copieux chez la mamma, ou en semaine après le travail, on a toujours le temps pour la sacrosainte « passeggiata ». Pour le plaisir de flâner dans les rues ou le besoin de digérer, les Italiani ont pris l’habitude de se promener, parfois plusieurs fois dans la journée. Et d’après la science, on aurait tout intérêt à en faire autant.

À la fin d’une grosse journée et après le souper, la tentation est souvent de se plonger dans les pages d’un livre ou se prélasser devant la dernière série tendance sur Netflix. En fait, même une partie de Scrabble ferait l’affaire, tant que le corps puisse tranquillement lézarder. Pourtant, troquer une soirée télé contre une petite marche à pied semblerait bien plus bénéfique pour la santé.

10 minutes après le repas mieux que 45 minutes par jour

C’est la science qui le dit. En 2013, une étude réalisée par l’American Diabetes Association révélait déjà les bienfaits de la promenade post-repas. En effectuant leurs recherches sur des personnes atteintes de diabète, les chercheurs ont constaté que marcher quelques minutes après avoir mangé permettait d’abaisser le taux de sucre dans le sang, davantage qu’une balade de 45 minutes en milieu de matinée ou dans l’après-midi.

Lire aussi > 10 000 pas par jour, la fin d’un mythe ?

Comme l’expliquent les auteurs de l’étude, beaucoup de gens ont pris l’habitude de manger le plus gros repas de leur journée le soir et une fois rassasiés, ont tendance à rester assis. « Ce qui fait augmenter le taux de glycémie très rapidement dans le sang et le maintient élevé pendant plusieurs heures », précise au Time Loretta DiPietro, professeure à l’école de santé publique de l’Institut Milken de l’Université George Washington.

En moyenne, il suffirait alors de marcher pendant (seulement) dix minutes. © Pixabay / PublicDomainArchive

Balade digestive

Tout l’intérêt de se dégourdir les jambes après un repas réside dans la circulation efficace du glucose dans le sang. « Les muscles que nous sollicitons pour marcher se servent du glucose comme d’une source d’énergie », explique l’experte. En moyenne, il suffirait alors de marcher pendant (seulement) dix minutes. C’est du moins ce que suggère une étude plus récente, également réalisée sur des personnes atteintes de diabète. Ses auteurs ont souligné que marcher pendant au moins dix minutes, particulièrement après le repas du soir, pouvait faire toute la différence. Aussi ont-ils confirmé que rester assis après avoir soupé était néfaste pour le corps et que « marcher à ce moment-là de la journée est plus que bénéfique ».

Lire aussi > Pourquoi devrait-on être obligés de faire du sport au travail ?

Enfin (et surtout), la promenade post-repas assure une meilleure digestion. D’autres recherches démontrent que la marche accélère le passage des aliments de l’estomac vers les intestins, stimulant ainsi la sensation de satiété et balayant certains symptômes comme les brûlures d’estomac ou les ballonnements. En cas de tempête rendant la balade impossible, il est ainsi conseillé de pratiquer un exercice physique le plus léger possible car, comme l’indiquent les spécialistes, une activité intense risquerait de produire l’effet inverse et de ralentir la digestion.

Prudence, une activité trop intense après manger peut au contraire ralentir la digestion. © Unsplash / Farrel Nobel

Qu’il s’agisse du souper, du dîner ou du petit-déjeuner, s’activer dans l’heure qui suit le repas vaut décidément la peine. Surtout quand on sait qu’il permet en outre de réduire la tension artérielle et de prévenir la dépression. Alors, on va faire un tour ?

CIM Internet